Publicité‎ > ‎Pétrole‎ > ‎Caltex‎ > ‎

Serving the Aviation Industry…

Cette page de publicité parue dans un magazine anglo-saxon de 1964 est encore une fois centrée sur le fait que Caltex est en permanence sur la brêche partout dans le monde. En témoignent les trois photos prises sur différents aéroports du monde. D’abord celui de Francfort sur le tarmac duquel se trouve une caravelle aux couleurs d’Alitalia mais dont le nom n’apparaît pas sur le fuselage. Pas plus d'ailleurs que l'immatriculation qui est sensée s'inscrire dans le "vert" à l'avant de la dérive ou encore le nom "Caravelle" mentionné d'habitude sur la nacelle des réacteurs.

Hebergeur d'image

Peut-être cela correspond-il au désir de Caltex que de ne pas faire de réclame indirecte pour cette compagnie aérienne et ce d’autant plus que dans les deux autres photos prises à Narita et à Manille apparaissent deux avions dont rien ne permet à priori, pour un néophyte, de reconnaître la compagnie aérienne à laquelle ils appartiennent. C’est surtout vrai pour la photo de gauche, les réacteurs sont ceux d’un Boeing 707 mais la compagnie aérienne ? A droite, il y a quand même un petit bout de la livrée du Vickers Viscount qui atteste de ce qu’il s’agit d’un avion de Philippine Airlines. Mais, je le répète, il faut quand même être passionné d’aviation pour faire le rapprochement.

Hébergement photos

Sinon le rédactionnel nous apprend aussi que l’année d’avant,en 1963, ce ne sont pas moins de 120 millions passagers qui ont été convoyés partout dans le monde ainsi que des millions de tonnes de fret… et que donc Caltex conscient de sa responsabilité concernant la rentabilité, la sécurité aérienne, la ponctualité prend son travail très au sérieux comme le souligne le slogan !

Comments