Publicité‎ > ‎Compagnies aériennes‎ > ‎TAP‎ > ‎

Caravela VI-R

Et voici une page publicitaire qui fit la quatrième de couverture de la revue « Aviation et Astronautique », le n°2 paru en février 1963. Le format original, (21,3cm X 27cm) est très proche de l’A4. Pour ce qui est de la photo, TAP – Transport aériens portugais, comme beaucoup de compagnies aériennes à l’époque, est fière de montrer son biréacteur tout neuf, surtout que dans les années 60, l’aviation civile à réaction n’en est encore qu’à ses balbutiements et les compagnies aériennes qui possèdent des jets n’ont pas peur de les mettre en avant pour montrer leur volonté d’aller de l’avant, d’être en phase avec leur temps. L’accent est mis aussi sur la convivialité du personnel ( l’hôtesse de l’air accueille les passagers au pied de l’appareil) et sur une innovation technique de l’appareil (passerelle d’embarquement intégrée dans l’appareil). Ce sont évidemment tous des arguments dont il est bon qu’ils soient suggérés dans la photo car ils n’apparaissent pas du tout dans le rédactionnel de la pub dont je vais parler à présent.

Hebergeur images

Le Caravela VI-R (écrit en haut à gauche) qui inaugure cette prose correspond probablement au nom tel qu’il est écrit sur les réacteurs de l’appareil et sans doute que le rédacteur du slogan, s’étant rendu compte que tout le monde ne connaissait pas le portugais nous en offre la traduction tout en soulignant que l’appareil est bien en service dès à présent au sein de la TAP dont le logo apparaît en bas du cadre à droite. Le texte apparaît donc au milieu de la diagonale qui va de Caravela VI-R à TAP , c’est pas astucieux cela ! Le bandeau inférieur reprend lui quelques-unes des destinations à partir desquelles ou vers lesquelles opère les Caravelle TAP. Quand au fond jaune de la page, il évoque probablement le soleil et donne envie de visiter ce pays où il doit quand même souvent faire beau.
Comments