Quelques amis‎ > ‎Jouets et maquettes‎ > ‎Tekno‎ > ‎

North American F-100 Super Sabre

C’est entre 1947 et 1949 que North American commence de développer sur fonds privés, le F100 Supersabre (*) dérivé de son modèle F86 Sabre.



La construction de deux prototypes YF-100A est entreprise sans plus tarder et le premier, pourvu d’un réacteur XJ57-P-7 (**) effectue son vol initial le 25 mai 1953 à Edwards Air Force Base ; L’autre suivra le 14 octobre de la même année.



L’appareil plaît aux militaires de l’USAF puisque 203 exemplaires de la version A sont commandés. Le premier d’entre eux, propulsé par un J57-P-7 (**) décolle le 29 octobre 1953. Son armement de base est alors de quatre canons M39E de 20 mm.



La première unité à recevoir, en novembre 1953, cet avion sera le 479th Day Fighter Wing (***) du Tactical Air Command de George AFB (Californie). 



La production du F100A cesse en 1954, mais quelques avions de cette série seront reconvertis en appareils de reconnaissance par l’adjonction de caméras en avant du fuselage.



La version suivante C sera conçue comme chasseur bombardier dont le premier exemplaire de série vole en janvier 1955 et est livré à au 450 th Day Fighter Wing de Foster AFB (Air Force Base). Il y en aura 476 de construits.



La version D, qui vole pour la première fois en janvier 1956, et qui sera produite à 1274 exemplaires, se caractérise des précédentes par un gouvernail plus grand et une capacité d’emport d’armes plus importante.



Suivra encore le F-100F, version biplace d’entraînement au combat dont le prototype (TF-100C- effectue son premier vol en août 1956.



Fin 1979, l’USAF annonce son intention d’utiliser 209 de ces chasseurs comme drones (version QF-100) destinés à servir de cibles volantes. La conversion sera assurée par Sperry Flight Systems.

Les armées de l’Air qui ont employé cet avion et ces différentes versions (je ne les ai pas toutes présentées ici) sont l’USAF et la patrouille des Thunderbirds ; la Royal Danish Air Force (48 F-100D et 24 F-100F) ; votre armée de l’Air (85 F-100D et 15 F-100F) ; la Republic of China Air Force (Taïwan) (118 F-100A et 4 RF-100A) et enfin la Turkish Air Force (206 appareils).


(*) A l’origine, North American avait d’abord pensé le dénommer Sabre 45, parce que la flèche de l’aile était de 45°.

(**) Derrière cette appellation barbare, se cache le nom d’un turboréacteur conçu par Pratt & Whittney. Il développait 4536 kilos de poussée et a été produit à plus de 20 000 exemplaires dans différentes version avec ou sans postcombustion selon l’avion destiné à le recevoir (militaire aussi bien que civil, dans ce dernier cas le Boeing 707 par exemple)

(***) d’où l’abréviation FW (pour Fighter Wing) que l’on peut lire sur le fuselage

Comments