Quelques amis‎ > ‎Jouets et maquettes‎ > ‎Schabak‎ > ‎

Airbus A321 "Austrian Airlines / Millenium"

Austrian Airlines est née en 1957 de la fusion des deux compagnies aériennes « Air Austria » et « Austrian Airways ».



Vienne-Londres sera desservie par Austrian Airlines dès le 31 mars 1958 avec des Vickers Viscount. Suivront Francfort ; Zürich ; Paris ; Stuttgart et Rome. En février 1960, Austrian Airlines prend livraison de ses propres Vickers Viscount 837. Trois ans plus tard, en mars, la première Caravelle est mise en service. 



Le réseau intérieur lui est toujours desservi par les bons vieux Douglas DC-3 qui seront toutefois remplacés par des Hawker Siddeley HS 748 en 1966. 1969 voit une remise en question de tout le réseau intérieur dont l’exploitation est alors déficitaire sur beaucoup de lignes. 1971 voit l’introduction du premier Douglas DC-9 décoré d’une nouvelle livrée.



Entre 1969 et 1971, Austrian Airlines et la SABENA opèrent en partenariat un service transatlantique conjoint en Boeing 707 (Vienne – Bruxelles – New York). Mais à partir de 1973, Austrian Airlines renonce à l’idée d’exploiter un réseau international, ce qui ne l’empêchera pas de commander en 1975 des DC-9 51 pour son réseau européen et de devenir un des clients de lancement du McDonnell Douglas MD-81. Ces derniers seront rejoints à partir de 1988 par les MD-87 dont le rayon d’action était plus grand.



1989 marque le grand retour de Austrian Airlines sur les lignes internationales (Tokyo ; New York) exploitées avec des Airbus A-310 et depuis cela continue mais avec d'autres types d'appareils que l'Airbus A 310. Sa flotte actuelle est d'une cinquantaine d'avions principalement de type Airbus (A319; A320; A321) et Boeing (737; 767 et 777). Enfin Austrian Airlines est membre de Star Alliance.



L'appareil ici présenté, le OE-LBB "Pinzgau" (région d'Autriche), porte la décoration adoptée pour marquer, en 1996, le millénaire de l'Autriche et reprend les frimousses de vingt-quatre célébrités du pays !



Ce petit Schabak est pas mal mais les vitres du cockpit auraient pu être mieux réussies… surtout qu'elles évoquent plus celles du Boeing 757 que de l'Airbus A 321, enfin c'est mon avis !






Comments