Quelques amis‎ > ‎Jouets et maquettes‎ > ‎Matchbox‎ > ‎

Camion semi-remorque "Goodyear Blimp"

Voici sur le flanc de la remorque de ce camion, le blimp (*) GZ-20A, N10A, de Goodyear. Rien d’étonnant à cela dans la mesure ou entre la « Goodyear Tire and Rubber Company » (créée en 1898) et l’aérostation, c’est une longue histoire d’amour dont voici un bref aperçu.

Hebergeur d'image

Or donc, dès 1910, Goodyear se rend compte que il y a autre chose dans la vie que les pneus et se lance dans le développement d’enveloppes et tissus de caoutchouc spécifiques à usage aéronautique… et puis se met à produire entre 1917 et 1939 des blimps (*) pour le compte de l’US NAVY… et pour son propre compte à des fins publicitaires mais aussi pour soutenir des bonnes causes.

Hebergeur d'image 

Tous ces aéronefs étaient produits à Wingfoot Lake (**), il en ira de même pour les dirigeables rigides USS Akron et Macon construits entre 1929 et 1933 par une nouvelle filiale du groupe la  Goodyear Zeppelin Corporation.

Hebergeur d'image

Durant la Deuxième Guerre mondiale, Goodyear met ses blimps à la disposition de la Défense qui les utilisera dans le cadre de missions de reconnaissance côtière ou d’escorte de navires.

Hebergeur d'image

Puis, une fois le conflit terminé, nos blimps démobilisés et rendus à la vie civile reprennent leur « train-train » et certains seront même mis au service d’un tout nouveau média : la télévision… pour couvrir de haut quelque événement ou fête !

Hebergeur d'image

Et il en ira ainsi jusqu’à maintenant avec une flotte progressivement renouvelée dont le tout dernier modèle (formule hybride entre le rigide et le semi rigide) le LZ N07-100 est sorti du hangar de Wingfoot Lake en 2014 et est en service depuis.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

(*) Grosso modo, le blimp se distingue du dirigeable, par le fait que c’est le plein de gaz qui confère à son enveloppe sa rigidité et non une structure interne comme sur un Zeppelin.

(**) Tel était le nom de la base sise à Akron (Ohio) que se donna Good Year pour construire ses vaisseaux aériens dans un hangar spécialement dédié à cette fin. Le nom Wingfoot (littéralement pied ailé) fait bien entendu référence à l'emblème de Good Year et à Mercure, dieu romain du commerce et des voleurs  !
Comments