Quelques amis‎ > ‎Jouets et maquettes‎ > ‎Marque ?‎ > ‎

Yakovlev Yak 25

Voici un jouet de fabrication russe dont j'ignore la marque . Il est beau mais il lui manque une balancine au bout d'une des ailes. Sinon il est bien conservé.

Hebergeur d'image

Le Yakovlev YAK-25 a été conçu comme un intercepteur à long rayon d'action pour défendre le nord et l'est de l'espace aérien soviétique contre toute intrusion par des méchants bombardiers impérialistes !

Hebergeur d'image

Le prototype, désigné YAK-120, effectua son premier vol le 19 juin 1952.

Hebergeur d'image

Les réacteurs originels du modèle Mikulin AM-5 furent placés sous les ailes afin de libérer un maximum de place dans le fuselage pour y placer un réservoir assurant à l'appareil un rayon d'action d'environ 2560 km.

Hebergeur d'image

Après une campagne d'essais en vol sans gros problèmes à signaler, la production débuta en 1953 et les premiers modèles furent livrés, sous le nom de YAK 25, dés 1954 mais, bien qu'appréciés de leurs équipages qui en trouvaient le pilotage aisé, ils ne furent pas opérationnels tout de suite car il s'avéra que leur radar d'interception de type « Sokol » n'était pas tout à fait au point et en conséquence de quoi les appareils reçurent une version modifiée du RP-1D Izumrud.

Hebergeur d'image


Et quand le « Sokol » RP-6 fut enfin déclaré apte à la hauteur de sa mission, il équipa les nouveaux appareils rebaptisés YAK 25M et livrés eux à partir de 1955.

Hebergeur d'image

L'armement principal du YAK 25 Flashlight A (code OTAN) consistait en deux mitrailleuses d'un calibre de 37 mm. Ce qui n'empêche pas qu'en 1955 et 1956, certains YAK 25M furent transformés en bans d'essais volant pour missiles air-air.

Hebergeur d'image

En 1959, une version reconnaissance à haute altitude (code OTAN « Mandrake ») vit le jour : le Yak 25 RV qui ne fut jamais efficace dans ce rôle à cause de problèmes techniques divers.

Hebergeur d'image

Le retrait de service débuta à partir de 1963 et s'acheva en 1967 pour la plupart des versions sauf la reconnaissance qui survécut dans différents rôles jusqu'à la fin des années 70.

Hebergeur d'image

De toutes les forces aériennes du Pacte de Varsovie, seule l'Union soviétique a employé ce tpye d'appareil.


Et enfin, comme rien n'est simple, il ne faut pas le confondre avec un autre YAK 25 (développé en 1947) qui n'a jamais dépassé le stade du prototype…  et dont le nom fut réutilisé pour désigner le biréacteur présenté ci-dessus.


Comments