Quelques amis‎ > ‎Jouets et maquettes‎ > ‎Majorette‎ > ‎

Mercedes Actros "Maersk"

Cet heptagramme, ou heptagone, ça ne vous dit rien ? Oui sûrement vous devez l’avoir déjà vu sur l’un ou l’autre container, mais pour en savoir plus sur sa signification et son histoire ne manquez pas de lire la suite ci-dessous.

Hebergeur d'image

Lorsque le capitaine Peter Mærsk Møller prit le commandement de son premier bateau à vapeur le S.S. « Laura », en 1886, il avait demandé que la cheminée de couleur noire soit ceinte d’une bande bleue ornée d’une étoile blanche à sept branches de chaque côté.

Hebergeur d'image

En effet, quelques années auparavant, alors que sa femme l’accompagnait dans un de ses voyages, elle attrapa une grave maladie, il en eut beaucoup de scrupules et s’en sentit coupable tellement la religion le travaillait. C’est ce qu’il expliqua à sa femme comme raison de l’adoption de ce logo pour son bateau : « la petite étoile sur la cheminée du bateau est une réminiscence du soir ou j’adressai une prière fervente et anxieuse dans l’espoir de voir dans le ciel gris et couvert un signe qui manifestât que le Seigneur avait entendu nos prières. (*) »

Hebergeur d'image 

 Et quand, on sait qu’à l’origine, de la société de bateaux à vapeur de Svendborg, fondée en 1904, et qui deviendra par la suite la Maersk, il y a ce même capitaine Peter Mærsk Møller et son fils Arnold Peter, on comprend mieux l’adoption, en 1928, de l’heptagone blanc sur fond bleu par l’armateur dont les six navires sont mis en ligne sur l’Amérique et l’Extrême-Orient.

Hebergeur d'image Par la suite, la Maersk ajoutera des cordes à son arc dans les secteur du pétrole (Concession et exploitation des forages pétroliers et gaziers au Danemark et territoires apparentés de 1962 à 2017 (activité revendue à Total)) ; de la grande distribution (Création et exploitation de la chaîne de supermarchés A.S. Nach 1964 - 2014); de l’aviation civile (Création en 1969 de la Maersk Air qui sera revendue à Sterling Airways en 2005).

Hebergeur d'image

Tous ces revers de fortune bien gérés font qu’aujourd’hui la Maersk traite 20% du trafic mondial de conteneurs et est un cauchemar pour sa principale concurrente, la compagnie maritime italo-helvétique IMC, qui aligne une flotte n’égalant pas même la moitié de celle de la fière Danoise ! 

Hebergeur d'image

Ses filiales actuelles sont au nombre de cinq : La Maersk Line (500 navires de transport dont 188 appartiennent à la compagnie); la Maersk Tanker (178 navires pour le transport du pétrole ou du gaz); la Maersk Drilling (barges; plates-forme de forage; etc.); Svitzer (500 navires dont 350 remorqueurs; 35 navires de sauvetage et 145 autres navires) et enfin Maersk Supply Service (67 navires pour le remorquage dans les ports et l’ancrage de plates formes de forage).

Hebergeur d'image

(*) Dans la tradition chrétienne, l’heptagramme (dont chaque pointe correspond à un jour de la Création) est vu comme un symbole qui repousse le mal… et protège aussi donc des périls de la mer même si ça ne vaut pas une bouée ou un gilet de sauvetage qui restent toujours utiles !

xxx
Comments