Quelques amis‎ > ‎Jouets et maquettes‎ > ‎Herpa‎ > ‎

Lockheed F-16A RNAF

Ce Lockheed F-16A appartient au Squadron 322 de la KLU (*) qui a pour missions principales la destruction d’objectifs au  sol et la défense aérienne.


Les appareils de ce Squadron ont déjà été engagés par le passé sur de nombreux théâtres d’opération comme la Nouvelle Guinée en 1953 ; l’ex Yougoslavie dans les années 90 ou encore depuis 2003 en Afghanistan… et ce toujours dans le cadre de missions commandées par l’OTAN ou les Nations unies.


A son origine, il y a en fait le 167 Squadron de la Royal Air Force créé, par le Fighter Command, en avril 1942. Il sera d’abord basé en Ecosse puis en octobre de la même année prend ses quartiers à Ludham (côte est de l’Angleterre).


Cependant ce Squadron regroupe tellement de pilotes néerlandais volontaires qu’il leur est accordé un Squadron spécifique, le 322 créé le 12 juin 1943 et qui sera basé à Woodvale. Les Spitfire dont il sera doté seront payés en partie avec les revenus générés par la possession des colonies néerlandaises et ceux d’un fonds créé par le Prince Bernard des Pays-Bas.


Au nombre de leurs missions, ces appareils escorteront, par exemple, les bombardiers chargés de détruire les bases de V-1 situées en France. En 1944, le 322 Squadron sera engagé à Arnhem et dès le 30 décembre 1944, le 322 squadron s’établit à Woensdrecht d’où il continuera à soutenir la deuxième Tactical Air Force en assurant des missions d’escorte et de défense aérienne.


Avant que de s’installer pour de bon à la base aérienne de Leeuwarden en 1964, ce squadron disparaîtra et revivra au gré des besoins du moment et sera basé successivement à Twente et Soesterberg.



Et c’est aussi en juin 1964, que le 322 Squadron adopte (pour remplacer ses Hawker Hunter) le lockheed F-104 Starfighter qui sera remplacé à partir de 1981 par le Lockheed F-16A. Par la suite, en 1998, ce type de F-16 va subir une cure de rajeunissement, enfin sera remis au goût du jour par le biais d’un programme de modernisation dit MLU (**).


Le Squadron 322 a pour emblème « Polly Grey » un perroquet gris qui fut la mascotte de ce Squadron durant la Deuxième Guerre mondiale ; et sa devise est « Niet praten, maar doen ! » que l’on peut traduire trivialement « Pas de blabla, mais des résultats ! ».


Cette miniature Herpa a deux verrières, une position ouverte; une position fermée, c'est rigolo !


Mes sources pour cet article sont le ministère de la Défense des Pays-Bas et le livre dont vous voyez la couverture ci-dessous ! 


(*) KLU : abréviation de Koninklijke Luchtmacht (Force aérienne royale ou en anglais RNAF : Royal Netherlands Air Force)

(**) MLU : Mid Life Update

xxxx
Comments