Littérature‎ > ‎

Les routiers du ciel

Jusqu’il y a peu, le fret aérien, à l’exception de l’épopée de l’Aéropostale ou du pont de Berlin, n’avait pas fait l’objet de nombreuses publications dans le monde de l’édition aéronautique. Aussi, lors de sa parution en 1987, « Les routiers du ciel » vînt bien à point combler ce vide puisqu’il y est question de la compagnie Cargo suisse  Transvalair dont l’odyssée nous est ici racontée par son fondateur Jean-Claude Rudaz. 

Upload images

Canadair CL-44

Cet homme polyvalent au fait de tous les métiers de l’aviation (de celui de manutentionnaire jusqu’à celui de commandant de bord et de PDG de son entreprise) se révèle, avec ce livre, sous un nouveau jour, celui d’écrivain comme le prouvent toutes ses digressions littéraires tantôt mystiques, philosophiques, ou encore poétiques, que lui suggère la contemplation du ciel lors des vols (qui font l’objet d’autant de chapitres du livre) qu’il est amené à assumer aux commandes de l’un de ses deux quadrimoteurs Canadair CL 44  partout dans le monde…

Hébergement photos   Hébergement photos

 …et particulièrement vers l’Afrique qu’il connaissait bien pour l’avoir parcourue en tous sens alors qu’il était pilote débutant (puis confirmé) au Zaïre. Ce livre contient même un cahier central avec des photos noir et blanc sur papier glacé, qui illustrent bien le parcours atypique autant qu’original de cet entrepreneur et aviateur valaisan qui, lors de la faillite de sa compagnie, sut se reconvertir et retourna à ses premières amours, le vol de montagne comme pilote chez Air Glaciers.

Pour vous procurer ce livre, rendez-vous chez votre bouquiniste ou alors sur internet via cette adresse par exemple 

Comments