Westland Wasp/Scout

Cet appareil léger dont il existe deux versions : lutte anti-sous-marins (Wasp) ; liaison (scout) a originellement été développé par Saunders-Roe sur fonds privés sous l'appellation très poétique (!) P.531; puis Westland a pris le relais.

Image

Westland Wasp de la Royal Navy

La Navy britannique testa trois des premiers modèles et donna son feu vert au développement du Wasp (Guêpe) HAS.Mk1 motorisé avec un Rolls Royce Nimbus 503 ; équipé d’une queue repliable ; d’un train d’atterrissage composé de quatre jambes pourvue chacune d’une roue indépendante.

Image

Westland Wasp de la Royal Navy

Deux torpilles MK44 constituent le principal armement de la version navale. Et s’il faut deux membres d’équipage pour le mettre en œuvre, il y a encore trois places disponibles pour des passagers. Le Westland Wasp a effectué son premier vol le 28 octobre 1962 et en 1978 cet appareil était encore opérationnel au sein de 35 unités de la Royal Navy à partir de cinq classes de frégates et de destroyers (puis, progressivement, le Westland Lynx prendra la relève). Les ventes à l’exportation incluent l’Afrique du Sud (17 exemplaires) ; la Nouvelle-Zélande (3 exemplaires) ; Les Pays-Bas (12) ; le Brésil (9).

Image

Westland Wasp de la Royal Navy

Le premier appareil de préproduction Scout AH. Mk1, développé à la demande du «British Army Air Corps» effectua son premier vol le 4 août 1960 et était motorisé par un Rolls Royce Nimbus  101 ou 102 ; sa queue était fixe ; et son train d’atterrissage composé de deux patins ; sa masse maximale au décollage était de 2404 kg.

Image

Westland Wasp de la Royal Navy avec la queue repliée

Son armement principal consistait en une mitrailleuse montée sur pylone à proximité d’une des portes de l’appareil, ou alors parfois de deux missiles anti-chars SS 11 filo-guidés. Les clients à l’exportation furent la Royal Australian Navy (2 exemplaires) ; la Police de l’Air ougandaise (1 exemplaire).

Image

Westland Scout du British Army Air Corps avec ses patins et sa mitrailleuse montée à même le flanc de l'appareil

Concernant le Wasp ses dimensions, performances et caractéristiques principales étaient de : 9,83 m (diamètre du rotor principal) ; 9,24 m (longueur du fuselage) ; 2495 kg (masse maximale au décollage) ; 193 km/h (vitesse maximum) ;435 km (rayon d’action).

Hébergement photos

 

Comments