Piasecki HUP 2

Fondée en 1946,  la «Piasecki Helicopter Corporation» (*) développa l’hélicoptère HUP 1 Retriever en  vue de le proposer à la NAVY américaine… qui l’accepta en 1948. De ce modèle initial fut extrapolé une version plus élaborée, le HUP 2 qui se caractérisait par des moteurs plus puissants ; un pilote automatique ; un treuil de sauvetage et même un sonar (mais, dans ce dernier cas, seulement pour quelques appareils de cette série). 

Image

Ce HUP 2 appartenait à l’escadrille 23S de l’Aéro-navale et opérait comme «pedro» (appareil de sauvetage en mer) à partir du porte-avions Arromanches

Bien sûr dans cette configuration, il était principalement conçu pour les opérations de sauvetage en mer et opérant à partir de bateaux (porte-avions par exemple).La Marine américaine prendra livraison de 165 appareils de ce type et l’Aéronavale française en achètera 15 exemplaires. Il y eut encore le HUP-3 mais qui ne fut vendu qu’à quelques exemplaires.

Image

Que dire encore du HUP-2, sinon qu’il était propulsé par deux moteurs Continental R-975-42 ; que le diamètre de ses rotors était de 10,67 m ; que la longueur de son fuselage de 9,70 m ;  que sa hauteur était de 4,01 m ; sa vitesse de croisière de 129 km/h ; son autonomie de 547 km ; son poids à vide de 1782 kg (à vide) ; sa masse maximale au décollage de 2608 kg.

(*) En 1956, «Piasecki Helicopter Corporation» deviendra «Vertol Aircraft Corporation» qui sera elle-même avalée par Boeing, le 31 mars 1960 sous la dénomination de «Boeing Vertol Company».
Comments