B Ae Jetstream 31

Cet avion a tout d’abord été conçu par la firme Handley Page comme un avion de transport régional ou d’affaires dérivé du HP 137 propulsé par deux Turboméca Astazou. Son premier vol remonte au 28 mars 1980. Et une version modernisée en a été développée depuis par British Aerospace.

Image

B Ae Jetstream T MK 2 à Koksijde (Belgium) ce dimanche 5 juillet 2009 

Comme souvent avec les avions civils, il en a été tiré plusieurs versions militaires, comme pour la Royal Air Force par exemple : le Jetstream T Mk 1 produit à 26 exemplaires propulsés chacun par deux turbopropulseurs Turboméca Astazou XVI  et d’entre lesquels 16 exemplaires seront reconvertis en Jetstream T Mk 2 dont l’une des caractéristiques est l’incorporation d’un radar météorologique MEL E.190 dans le nez.

Image

Enfin 4 Jetstream 31 civils seront reconvertis en Jetstream T Mk 3 dotés d’une plus grande puissance le rendant à même d’assumer une charge maximale plus lourde au décollage (6900 kg)

Image

Pour en revenir à l’exemplaire présenté ici, il s’agit donc d’un Jetstream T Mk 2 appartenant au « 750 Naval Air Squadron » basé à Culdrose (RNAS) et dont la devise est « Teach and Strike » (apprendre et se battre) assurant des missions d’observation, mais aussi l’écolage des observateurs appelés à travailler postérieurement sur hélicos Seaking ; Lynx ou NH 90.

Image

Sa vitesse maximum est de 450 km/h. Son équipage se compose d’un pilote ; d’un observateur et d’un étudiant observateur. Son autonomie est de 5 heures de vol et sa masse maximale au décollage de 6000 kg. Il peut également être converti en avion de transport de passagers.

Image

Image

Image

xxx
Comments