Fairchild C-82 Packet

 C’est en 1942 que l’USAAF (United States Army Air Force) demande à Fairchild d’étudier un appareil polyvalent (transport de troupe (42 parachutistes) et de fret ; ambulance (34 civières) ; largage de parachutistes ; remorqueur de planeurs…) destiné à succéder aux Curtiss C-46 Commando et Douglas C-47. 

Image

Aussi, comme on était en temps de guerre, furent privilégiés pour la construction de cet avion, des matériaux « courants » tels que l’acier et le contreplaqué, les autres (plus nobles, alliages etc.) étant réservés à la production des chasseurs.

Image

Cependant à partir de 1943, le cahier de charge est modifié et stipule finalement que l’avion soit tout en métal et que des véhicules puissent être embarqués à son bord de manière aisée. Cela entraînera l’adoption de la formule bipoutre pour cet avion, avec la surélévation de la double dérive et l’aménagement de portes en forme de demi-coquille à l’arrière du fuselage. 

Image
 
Le prototype XC-82 effectue son premier vol le 10 septembre 1944 et la production est lancée à l’usine Fairchild de Hagerstow (Maryland). 223 appareils seront produits et livrés à l’USAAF (ancêtre de l’USAF) entre 1945 et 1948. Ils y resteront en service jusqu’en 1954. 

Image

Cinq d’entre eux seront engagés dans le « Pont de Berlin » entre le 14 septembre et le 30 novembre 1948, acheminant à eux seuls 1054 tonnes de fret en 252 vols (soit 4,18 tonnes par voyage, ce qui donne une bonne idée des capacités cargo de cet appareil).

Image

Un autre prototype, le XC-82B, servira à la mise au point d’une version améliorée et qui débouchera sur le C-119 Flying Boxcar.

Image

Image

xxxx

Voici ci-dessous l'exemplaire appartenant à l'Air Force Museum de Wright-Patterson

Image

Image

Image

Et n'oublions pas non plus que c'est un avion de ce type qui est le principal acteur du film The Flight of the Phoenix .

xxx
Comments