Fairchild C-119

Le Fairchild C-119A  Boxcar, qui a effectué son premier vol en novembre 1947, est une version améliorée du Fairchild C-82 Packet qui lui avait été conçu en 1941 à la demande de l’USAAF (United States Army Air Force) désirant alors se doter d’un avion de transport de troupe tactique.

Image

Fairchild C-119G "Flying Boxcar" (Photo © Jan Wybouw)

Ce Fairchild C-119A, propulsé par deux moteurs Wright R-4360-4s développant chacun 2650 cv, ne connaîtra pas la production en série, qui commencera avec le Fairchild C-119B, propulsé lui par deux Wright R-4360-20s , et dont 55 exemplaires seront pris en compte, à partir du mois de décembre 1949, par l’USAF qui achètera ensuite 347 Fairchild C-119C propulsés eux par des Wright R-4360-20WA développant chacun 3500 cv.  D’autres versions suivront comme les C-119 F (210 exemplaires acquis par l’USAF) et C-119-G (480 exemplaires acquis par l’USAF) propulsés eux par des Wright R-3350. Ces versions F et G seront utilisées intensivement en Europe , durant la guerre de Corée, ou encore en Afrique lors des événements du Congo belge.

Image

Fairchild C-119G "Flying Boxcar" (Photo © Jan Wybouw)

A partir de 1966 un certain nombre de C-119 G seront convertis en C-119K  propulsés eux par deux Wright R-3350-999  (développant chacun 3700 cv) et par deux turboréacteurs d’appoint de type General Electric J85-GE-17.

Image

Fairchild C-119G "Flying Boxcar" (Photo © Jan Wybouw)

Durant la guerre du Viet-Nam, l’USAF modifia 52 C-119  comme plates-formes de tir volantes surnommées « Shadow » et « Stinger » et désignées AC-119G et AC-119K. Conçus pour éliminer les troupes ennemies au sol, ces appareils étaient équipés de de mitrailleuses General Electric d’un calibre de 7,62 mm.

Image

Fairchild C-119G "Flying Boxcar" que j'ai photographié au Brussels Air Museum, le OT-CEH, fut le 46e et dernier exemplaire pris en compte par le 15e Wing.

Et au total ce seront pas moins de 1112 exemplaires qui seront pour rencontrer les besoins logistiques militaires des Etats-Unis où encore, dans le cadre du programme d’assistance mutuelle, ceux de ses alliés … dont la Belgique, qui via le 15e Wing, mit en œuvre entre 1947 et 1973, en tout 46 Fairchild C-119 des deux types 119 F (8 exemplaires immatriculés OT-CAA à OT-CAH et portant les serials CP 1 à CP 8) ; et 119 G (38 exemplaires immatriculés selon trois groupes (OT-CAI à CAT (9 à 20) ; OT-CBA à CBT (21 à 40) ; OT-CEA à CEE (41 à 45) ; OT-CEH (46)

Image

Fairchild C-119 et  Percival Pembroke à l'avant-plan

Concernant les données techniques de ce type d’appareil au sein du 15e Wing, l’envergure était de 33,33 m ; la longuer de 26,41 m ; la hauteur de 8,01 m. Les deux moteurs étaient du modèle Wright R-3350-89A / 89W développant chacun 3500 CV. La vitesse maximale était de 380 km/h au niveau de la mer et de 476 km/h à 5000 m d’altitude. La vitesse de croisière était de 321 km/h. L’autonomie variait de 3120 km à 3670 km. Le plafond était de 6100 m. Le poids était de 18 140 kg (à vide) et de 33 770 kg (à pleine charge). Cet appareil pouvait transporter 62 para-commandos armés ou 13620kg de fret.

 Hébergement photos Hébergement photos Hébergement photos Hébergement photos Hébergement photos

Image

Image

Image

Image

Image

Hébergement photos  Hébergement photos  Hébergement photos  Hébergement photos  

Sur cette photo, on voit clairement que le Fairchild C-119 était un avion "bipoutre", formule pas très courante en aviation, mais qui avait, ici, l'avantage de libérer complètement l'arrière du fuselage, par exemple lors de sauts de parachutistes

Fairchild C-119 et  Percival Pembroke à l'avant-plan

Hébergement photos  Hébergement photos  

xxx

Comments