Saab Draken

Image

La genèse du  Saab 35 Draken (dragon) remonte au début des années 50. L’appareil pour correspondre aux désiderata de l’armée suédoise devait être  supersonique et à même de décoller de petits terrains d’aviation ou même de portions de routes.

Image

Pour rencontrer ces exigences, les ingénieurs adoptèrent pour cet avion une aile en double delta. Cette formule originale entraîna un avion relativement long pour une surface frontale assez étroite.

Image

Lors de son entrée en service en 1959, les premiers pilotes trouvèrent cet appareil assez facile à piloter et d’une grande robustesse. Saab au total construisit 612 draken entre 1955 et 1972 déclinés en 5 versions : interception ;   capacité air-sol ;  entraînement ; reconnaissance (et pourvu de caméras françaises Omera) ; une version tout temps, (la dernière et la plus évoluée du point de vue de l’avionique embarquée (système infrarouge) et de l’armement (missiles guidés)).

Image

Signalons encore que le Saab Draken a été le premier appareil suédois à passer le mur du son et qu’il a connu quand même un certain succès à l’exportation, puisque le Danemark en a acheté 51 ; Valmet (Finlande) en a construit douze sous licence et l’armée de l’air finlandaise a acheté plus tard des appareils déclassés par l’armée de l’air suédoise  et enfin l’Autriche en a acheté 24 modifiés.

Image

Et c’est le Saab 37 Viggen qui lui succéda au sein de l’armée de l’Air suédoise.

Image

Sur ce blog, Saab Draken, c'est aussi Flygmotor
Comments