Republic F105 Thunderchief

Cet appareil a été le premier chasseur bombardier supersonique (à même d'emporter des charges conventionnelles ou nucléaires) de l'US Air Force. Appelé à succéder au Republic F-84F, il devait être capable de voler vite, loin… et ce par tous les temps. Une première commande est passée en 1954, et le premier des deux YF-105A effectue son premier vol le 22 octobre 1955. 

Image

Republic F-105 D

Suit alors assez vite une version monoplace F-105B, propulsée par un Pratt & Whitney J75 P-3 avec post combustion. Sa production débute le 26 mai 1956 et les premiers exemplaires sont livrés dès le mois de mai de l'année suivante au 335th Tactical Fighter Squadron de Eglin AFB (Air Force Base) en Floride. 75 appareils de ce type seront construits jusqu'en 1959… pour laisser la place à d'autres versions dont celle F-105D qui connaîtra un certain succès (600 exemplaires construits). Equipé d'un radar NASAAR et d'un système de navigation Doppler, il effectue son premier vol en juin 1959 et les premiers exemplaires sont livrés au 4th Tactical Fighter Wing en mai de l'année suivante. Environ 350 de ses appareils seront modifiés et pourvu d'un T-Stick (Système de contrôle de tir AN/ASG-19 Thunderstick) en vue de leur engagement dans le conflit vietnamien.

Image

Republic F-105 D

En 1962, l'USAF commande 143 biplaces F-105F d'entraînement dotés des mêmes équipements que les F-105D mais légèrement plus longs au niveau du fuselage, et un peu plus fin sur le plan de la dérive verticale (nuance, nuance, quand tu nous tiens !). Le premier F-105 F effectue son premier vol en juin 1963. Environ trente d'entre eux seront convertis en F-105 G Wild Weasel(*) ECM (Electronic Countermeasures)). Signalons encore que neuf F-105B seront mis aux standards Thunderbirds (tous les systèmes électroniques étant retirés et un générateur de fumée ajouté en soute.) mais ils n'y connaîtront qu'une carrière éphémère suite à la désintégration en vol de l'un d'entre eux au terme d'une sixième représentation le 9 mai 1964. 

Hébergement photos  Hébergement photos

Cet accident entraînera une interdiction de vol de deux mois pour tous les Thunderchief.  Sur le théâtre vietnamien ces appareils seront remplacés par MDD F4 Phantom, et aux USA les exemplaires restants seront encore utilisés par l'Air National Guard et l'Air Force Reserve une dizaine d'années avant que les derniers soient retirés du service le 24 février 1984. Voilà pour une brève évocation de cet avion qui en fin de compte se sentait plus guerrier que saltimbanque ! 

(*) Au sein de l'US Air Force « Wild Weasel » désigne un système de brouillage assisté de missiles anti-radar AGM-45 Shrike chargé de détruire la DCA adverse.


Comments