Saab Gripen J39D

Au cours des années 70, lorsque la demande se fit sentir pour le remplacement des Saab Draken et Viggen au sein de l’armée de l’air suédoise, Gunnar Björk, parlementaire suédois déclara lors d’une séance particulièrment animée au Parlement : « Nos militaires veulent une Mercedes et nous ne pouvons leur offrir qu’une VW Coccinelle ». Ce qui n’empêchera pas la « VW coccinelle » (Saab 39 JAS Gripen développé à partir du projet SAAB 2110 sélectionné en 1982) de prendre son vol en 1987, année du cinquantemaire de son constructeur.

Image

Saab Gripen de la HUNAF (Hungarian Air Force) à  Beauvechain/Bevekom (Belgium) ce dimanche 4 juillet 2010

Selon le cahier des charges établi par l’état-major de l’armée de l’air suédoise, cet avion multirôle se devait d’être plus petit et moitié moins lourd que le Viggen, pour des performances équivalentes (capacité ADAC / STOL entre autres ) et des coûts bien moindres (maintenance, consommation en carburant). Au début des années 80, l’Etat suédois débloque 200 millions de couronnes suédoises (environ 40 millions de dollars de l’époque) alors qu’initialement le double avait été prévu. 

Image

Qu’à cela ne tienne, le reste serait à la charge des partenaires privés. Aussi un Consortium (IG JAS) est-il formé regroupant SAAB Scania (coordinateur principal et responsable de l’assemblage final) ; Volvo Flygmotor (réacteur) ; Ericsson (ordinateur embarqué ; système de guidage de cibles ; etc.)

Image

Quand un chasseur, le Saab Gripen fait de l'ombre à l'autre, le Hawker Hurricane, dans le fond à droite !

Hébergement photos  Hébergement photos  Hébergement photos

Le nom du gripen renvoie à l’héraldique et évoque le griffon (emblème de SAAB), animal chimérique dont le corps est constitué du mélange de l’aigle et du lion à l’image des caractéristiques multirôles de l’avion elles-même symbolisées en suédois par l’abréviation JAS (chasse – Attaque – reconnaissance).Le Saab 39 JAS Gripen sera décliné en plusieurs versions :

JAS 39 A (Batch 1 & 2, programmes correspondant l’un et l’autre à diverses amélioration des exemplaires existants. Par exemple pour le Batch 2 cela se traduisit par un nouveau générateur électrique et un système de contrôle de vol perfectionné incluant un affichage de vol tête haute (HUD : Head UP Display).

JAS 39 B (version biplace du A initial, dont le fuselage est plus long de 67 cm pour pour une même capacité d’emport en carburant)

JAS 39 C (Batch 3 : perche de ravitaillement en vol ajoutée ; nouveau tableau de bord avec écran couleurs et adapté aus systèmes de vision nocturne ; nouveau système de navigation ; réacteur Volvo RM12UP

JAS 39 D (Version biplace du JAS 39 C) 

JAS 39 NG ou Demo (Nouveau réacteur General Electric F414 G (poussée de 100kN) exigeant un agrandissement des entrées d'air pour les adapter au vol de supercroisière (c'est-à-dire la possibilité de vitesse supersonique sans recours à la post-combustion); train d'atterrissage principal déplacé vers l'emplanture de l'aile libérant de la place pour un plus grand réservoir ventral à même de recevoir 1000 l de plus; ajout de deux points d'emport supplémentaires; nouveau radar à balayage électronique actif; détecteur d'approche missile infrarouge; système de communication par satellite; remise à niveau du système de guerre électronique… 

Image

Image

Image

Hébergement photos  uHébergement photos  Hébergement photos  


Image
SAAB J39D Gripen de la HUNAF (Hungarian Air Force) à Koksijde (Belgium) le 5 juillet 2009

Image

xxx

Hébergement photos Hébergement photos Hébergement photos Hébergement photos

xxx
Comments