Douglas D-558 II Skyrocket

C’est à la demande de la US Navy que la Douglas Aircraft Company a développé le  Skyrocket D 558 2. Comme son nom l’indique, le projet Skyrocket se déclinait en trois versions en vue de la mise au point d’un nouveau chasseur: la première était pourvue d’un réacteur classique et était équipée d’une aile droite (à angle droit par rapport au fuselage) ; la deuxième présentait des ailes en flèches et était propulsée par un moteur fusée ; la troisième était envisagée comme un appareil hypersonique de la même classe que le North American X-15 mais elle ne fut jamais construite.

Image

Pour ce qui est du Skyrocket II, dont le premier vol remonte au 4 février 1948, l’ingénieur en charge de ce projet était Ed Heinemann,  un ancien de Northrop, qui avait déjà conçu pour Douglas le « Dauntless » ; c’est lui qui sera aussi à l’origine du Douglas A-4 Skyhawk. Lorsqu’il quittera Douglas, suite à la fermeture de la division de recherche El Segundo, il deviendra consultant en aéronautique collaborant entre autres avec General Dynamics pour la mise au point du F-16.

Et le 20 novembre 1953, le Skyrocket II devint le premier avion au monde à passer Mach 2. Piloté par A. Scott Crossfield, il fut largué d’un avion porteur (Boeing Navy P2B-IS / Quadrimoteur Boeing B-29 modifié pour cette mission), et atteignit une vitesse de mach 2,005 à l’altitude de 18.898 mètres. Ensuite le combustible de sa fusée épuisé, il se posa comme un planeur sur l’une des étendues desertiques de Muroc Dry Lake, à Edwards Air Force Base, en Californie.

Comments