Conair Aviation Ltd (Canada)

A l’origine de cette société, il y a la « Skyway Air Services » (créée au lendemain de la 2e Guerre mondiale) dont cinq employés rachètent la division travaux aériens (épandage ; bombardiers d’eau etc.) et ses avions pour en faire la « Conair » qui naît en 1969. Ses premiers avions sont de type Grumman Avengers ; North American Harvard et Boeing Stearman et opérent à partir de Abbotsford (Colombie Britannique).


Douglas DC-6B, C-GHLZ, "45" qui n'est plus en service aujourd'hui

En 1978, Conair se dote d’une division hélicoptères ( via l’achat de « Frontier Helicopters » basée à Watson Lake (Yukon) qui sera entérinée sous le nom de « Conair Helicopters » en 1999). Entre 1984 et 1990, le nombre de bombardiers d’eau (hélicoptères et avions) passe de 60 à 90, ce qui fait alors de la Conair le plus gros exploitant d’appareils de ce type.


Grumman S-2 Tracker, dont la Conair posséde 9 exemplaires qui volent aujourd'hui en France pour le compte de la "Sécurité civile".

Pour aider les pilotes de ces bombardiers d’eau qui sont souvent assez gros, car dérivés d’avions civils, la Conair a prévu de plus petits avions (bird dogs) dont l’équipage (pilote et Air Attacker) reconnaît préalablement à chaque sortie la route que devra emprunter le plus gros appareil afin de s’assurer qu’elle est dépourvue d’obstacles susceptibles de compromettre la réussite de la mission antifeu.

Hébergement photos Hébergement photos

Aujourd’hui la flotte de la Conair comporte 6 Aero Commander 690 (bird dog) ; 25 Air Tractor AT-802 ; 2 Avro RJ85 ; 4 Canadair CL-215T ; 6 Cessna 208 Caravan (bird dog) ; 2 Cessna Citation 525 (bird dog) ; 11 Convair CV-580 ; 1 Lockheed L-188 Electra  et deux Bombardier Dash 8Q400 (rachetés à la SAS et convertis en bombardiers d’eau).

xxx


Avro RJ85, C-GVFK (photo Conair)


(photo Conair)


Convair CV-580, C-GYXC (photo Conair)


(photo Conair)

Hébergement photos Hébergement photos

xxx
Comments