Boeing Vertol 107

A l'origine de cet hélicoptère, il y a « Piasecki Helicopters Corporation of Morton, Pennsylvania ». Cette firme, fondée en 1946 construisit tout d'abord différents hélicoptères pour la Marine américaine avec une prédilection pour les « bananes volantes ». Ensuite, en 1956, elle devient la « Vertol Aircraft Corporation ». Enfin le 31 mars 1960, elle fusionne définitivement avec Boeing sous le nom de « Boeing Vertol Company ».

Image

Exemplaire de New York Airways (© Magnus Manske)

Le prototype du Vertol 107, dérivé du modèle Piasecki H-21,effectue son premier vol le 22 avril 1958… et dès 1959, Vertol reçoit une commande de l'US  Army pour dix appareils militaires YHC-1(*), ce qui ne l'empêche pas de continuer parallèlement le développement d'une version civile qui sera présentée lors du Salon du Bourget de 1959. La compagnie aérienne New York Airways en acquerra plusieurs exemplaires… A partir de 1965, le Boeing -Vertol 107 II sera construit sous licence au Japon par Kawasaki (sous le nom de KV 107 II) qui en assurera également les ventes.

Hébergement photos

La production (environ 500 appareils) s'arrêtera en 1971 et ce seront les versions militaires qui auront été le plus vendues en fin de compte. Aujourd'hui les appareils civils qui volent encore sont surtout employés je pense comme appareils utilitaires (transport; bombardier d'eau… ). Cet hélicoptère à même d' emporter une vingtaine de passagers a une vitesse de croisière de  230 km/h et sa masse maximale au décollage ou à l'atterrissage est d'un peu moins de 9 tonnes pour un poids à vide d'un peu moins de 5 tonnes.



(*) Cette version d'essai débouchera sur la production du CH-47 (pour la US Army) ; du CH-46 (pour la NAVY) et et du UH-46 (pour les Marines). D'autres pays (Suède; le Canada; le Japon…) intégreront des versions dérivées de ces types  dans leurs flottes militaires.

Comments