Yemenia

C’est sous le nom de Yemen Airlines que Ahmad bin Yahya, comme roi du Yémen, fonde cette compagnie aérienne et en est le propriétaire exclusif. A l’avènement de l’indépendance du pays en 1962, la compagnie aérienne reçoit une nouvelle licence et son « patron » est désormais le ministère des Transports publics établi à Sana’a.


Boeing 727-200

Entre 1967 et 1972, le nom « Yemen Arab Airlines » est adopté dans le cadre du partenariat établi avec la compagnie aérienne « United Arab Airlines ». de 1972 à 1978, la compagnie est nationalisée sous le nom de Yemen Airways, puis Saudi Arabia en devient actionnaire à 49% (1977) et enfin un nouveau nom « Yemenia » est adopté (1978). En 1990, la réunification de la République du Yémen et du Yémen du Sud, entraîne pour Alyemda la compagnie aérienne de ce dernier pays, la fusion progressive avec Yemenia.

Hébergement photos x Hébergement photos

En 1992, l’Etat yéménite devient l’unique actionnaire de la compagnie aérienne ayant racheté toutes ses parts à Saudi Arabia. A partir de 2008, Yemenia est interdite de survol de l’Europe, pour graves manquements à la sécurité et à l’entretien de ses appareils. Par ailleurs en 2011, son siège social est détruit suite à des émeutes dans Sana’a. L’aéroport de la ville passé aux mains des militaires, Yemenia interrompt toute activité aérienne entre mars et août 2015. Depuis elle a repris son activité à partir de l’aéroport d’Aden et dessert 29 destinations avec deux Airbus A320 200 et deux Airbus A310 300.

xxx
Comments