US Airways

A l’origine d’US Airways, il y a la « All American Aviation Company » fondée en 1937 par les frères Richard C. du Pont et Alexis Felix du Pont, Jr. qui s’occupait principalement d’acheminer le courrier aérien avant de se tourner vers le trafic passager à partir de 1939. 


Boeing 767, N251AY, au décollage vu à Bruxelles National ce samedi 21 septembre 2013

En 1949, la compagnie devient « All American Airways » ; en 1952 : Allegheny Airlines ; US Air en 1979 et US Airways à partir de 1996… ouf voilà pour l’arbre généalogique !


Durant le temps qu’elle s’appelle Allegheny Airways, cette compagnie met en ligne des Douglas DC-9 (à partir de 1966) et devient l’une des plus grandes du monde (sixième); mais aussi du nord-est des Etats-Unis en absorbant les compagnies « Lake Central Airlines » en 1968 et « Mohawk Airlines » en 1972. Cependant le service à bord laisse à désirer au point que les passagers mécontents en viendront à surnommer cette compagnie la « Agony Air ».  


Un an après la libéralisation (Airline Deregulation Act en 1978) du ciel américain, Allegheny devient donc US Air et décide d’étendre son réseau en direction du sud-ouest des Etats-Unis, et cela marche très fort puisque en 1987, elle rachète PSA (Pacific Southwest Airlines) basée à San Diego, mais aussi la Piedmont Airlines basée à Winston-Salem en Caroline du Nord. US Air est alors à nouveau l’une des plus grandes au monde assurant 5000 vols par jour.


En 1990, US Air se dote d’un réseau international et commence de desservir l’Europe : Londres ; Paris : Francfort. Un temps même elle s’allie avec British Airways avant  que cette dernière ne la quitte, en 1996, au profit d’ un autre partenaire « American Airlines ». C’est en 1996 aussi que US Air opte pour son nom actuel US Airways. La même année, elle signe pour l’achat de 400 Airbus A 320 dont 120 commandes fermes. Et en 1998, elle commande des Airbus A 330 pour ses lignes long-courrier.


A partir de l’an 2000, les difficultés commencent au point que United Airlines propose de racheter purement et simplement US Airways, mais cela ne se fera pas suite à l’opposition des syndicats et du gouvernement ( loi antitrust). Les attentats du 11 septembre 2001 n’arrangeront rien et US  Airways va vivre sur la corde raide (n’échappant à la faillite que grâce à des aides étatiques remboursables et par une politique d’économies tous azimuts).

Hébergement photos  Hébergement photos  Hébergement photos  Hébergement photos  Hébergement photos

Le 4 mai 2004, US Airways devient membre de Star Alliance. Le 19 mai 2005, US Airways absorbe America West Airlines et déménage sa base de Pittsburgh vers Tempe en Arizona. Aujourd’hui sa flotte est constituée d’Airbus (A319 ; A320 ; A 321 ; A330) ; de Boeing (737 ; 757 ; 767) et d’Embraer 190. Elle possède un réseau très dense avec plusieurs hubs (Charlotte ; Philadelphie ; Phoenix) aux USA et dessert 200 destinations partout dans le monde exception faite de l’Asie et de l’Afrique.

xxxxxxxxxxxxx



Boeing 757 200 en approche de Bruxelles-National le matin de ce samedi 30 mai 2009 (#)






xxxxx


Deux Boeing B 757 photographiés à Brucargo  (Photo © Jan Wybouw) 



Hébergement photos   Hébergement photos

xxxx


Et voici les empennages du N197UW (Airbus A 321 200)  et du N433US (Boeing 737 400) à l'aéroport d'Atlanta.


Embraer 190, N966UW,  à l'aéroport d'Atlanta fin août 2009



Airbus A 319 sur le tarmac de l'aéroport d'Atlanta





   xxx
Comments