UPS Airlines

A l’origine de cette compagnie aérienne fret, il y a la volonté d’UPS (United Parcel Service) d’utiliser, dès 1929, les avions pour un acheminement rapide des colis transportés par des Ford Trimotor de United Airlines… mais ce service ne survivra pas au marasme engendré par la crise économique de cette année-là. Toutefois au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, en 1953, UPS instaure un service aérien (côte est – côte Ouest des USA) de livraison de colis surnommé « Blue Label Air » par le biais des vols commerciaux d’autres compagnies aériennes.


Boeing 767-300 F

D’abord déficitaire, ce service devient finalement profitable au point qu’UPS ouvre, à partir de 1975, des bases à l’étranger d’abord au Canada, puis en Allemagne… et décide d’acquérir sa propre flotte d’avions. Comme base aérienne principale, elle adopte Louisville (Kentucky) située à environ trois heures de vol maximum de la plupart de toutes les villes américaines, pour sa flotte de Boeing 747 ; Boeing 727 et Douglas DC-8. En 1988, UPS Airlines voit officiellement le jour, et des Boeing 757 et 767 rejoignent sa flotte qui dessert de plus en plus de destinations intérieures et internationales. Au début des années 90, UPS fait adapter huit de ses Boeing 727 100 en version QC (Quick Change : soit fret / soit passagers) afin de se lancer sur le marché de vols passagers nolisés. Les années 2000 voient l’introduction de l’Airbus A300 F (dont 90 exemplaires furent commandés) ; l’interruption du service passagers (pour se recentrer sur le cargo) et la Chine comme nouvelle destination (six jours par semaine).

Hébergement photos

En 2003 une nouvelle livrée et un nouveau logo sont adoptés. A partir de 2008, les Boeing 747 100 et 200 ainsi que les Douglas DC-8 sont retirés du service. La flotte d’aujourd’hui compte 301 avions dont 52 Airbus A300-600 ; 2 Boeing 747-400 BCF ; 75 Boeing 757-200PF ; 59 Boeing 767-300F ; 38 McDonnell Douglas MD-11.

xxx
Comments