TWA

La TWA a été fondée le premier octobre 1930 comme la Transcontinental & Western Air  née de la fusion de TAT (Transcontinental Air Transport,qui elle-même faisait partie de Western Air Express) et de Pittsburg Aviation Industrie Corporation.

Boeing 707

TWA a été la première compagnie a opéré un service côte à côte (est-ouest)  aux USA. C’est aussi la compagnie de lancement des bimoteurs Douglas DC-2 (mis en service en 1934) suivi par le DC-3 (1936) et des quadrimoteurs Boeing 307 Stratoliner en 1940.


Boeing 707

A la même époque, en 1939, le célèbre millliardaire Howard Hughes, qui dirigea un moment cette compagnie, commanda à Lockheed un avion quadrimoteur qui pourrait relier la côte est à la côte ouest des USA en moins de neuf heures. Ce  sera le Constellation mis en service 1944. C’est aussi ce type d’appareil qui effectuera sous les couleurs TWA la première traversée de l’Atlantique (Washington – Paris) ke 5 décembre 1945. Le 21 mai 1950, TWA change son nom en conservant les initiales du départ et devient Trans World Airlines).


Boeing 727

Londres et Francfort s’ajoutent au réseau intercontinental de cette compagnie en septembre 1950. Et sur le réseau intérieur ce sont les Martin 404 et DC-3 qui convoient les passagers d’un point à l’autre. Le premier quadriréacteur, un Boeing 707, entre en service en mars 1960.


Boeing 747

En août 1969 une route circumterrestre est mise en place. Le premier Boeing 747 intègre la flotte en 1969 bientôt rejoint en 1972.  par un autre gros-porteur le Lockheed L-1011 Tristar.


Maquette du Boeing 2707 que TWA avait envisagé d'acquérir avant que l'Etat américain ne renoncent à financer la production d'un supersonique.

Dans les années 80, TWA commence de moderniser sa flotte en acquérant des Boeing 767. Elle rachète Ozark Air Lines en 1986  mais va bientôt se retrouver au bord de la faillite et ne devra son salut que grâce au rachat, par ses employés, de 45 % des parts.


Maquette grandeur nature (mock-up peint et repeint aux couleurs de diverses compagnies) de ce à quoi aurait pu ressembler un des Concorde TWA que cette compagnie avait envisagé d'acquérir avant que la crise de 1973 fasse grimper vertigineusement le prix du barril de pétrole et compromette les ventes de cet appareil trop gourmand en carburant et par ailleurs  transportant trop peu de passagers et dont le rayon d'action était assez restreint (6000 km)

Dans le même temps elle se crée une filiale « commuter » qui rabat les passagers des petits aéroports vers les aéroports les plus importants où ils peuvent emprunter les vols de TWA et se rendre à l’étranger par exemple. Ce sera Trans World Express, qui fut d’abord Pan Am Express, et rachetée au liquidateur de Pan Am en 1991. Mais dix ans plus tard en avril 2001, TWA disparaissait du fait de sa fusion avec la compagnie American Airlines.

Sur ce blog, TWA, c'est aussi : Now flying to New York and across the USA ;
Caltex serves the people of  67 lands

xxx
Comments