TIA

A l’origine de cette compagnie aérienne il y a l’homme d’affaires américain (d’origine arménienne) Kirk Kerkorian qui rachète la petite compagnie aérienne charter Los Angeles Air Service en 1947 pour la modique somme de 60 000 dollars. La principale destination est alors Las Vegas desservie avec un Douglas DC-3.


Douglas DC-8

La desserte de cette ligne est tellement rentable que, les années passant, la flotte s’agrandit d’autres types d’avions (Douglas DC-6 ; Lockheed L-1049 Super Constellation ; Douglas DC-8 (sur les routes transpacifiques) ; Boeing 727 ; Douglas DC-10 et Boeing 747. Comme dans le même temps, le réseau est devenu de plus en plus international (Paris - Orly ; Londres Gatwick ; Bruxelles National et Francfort), la compagnie adopte le nom de Trans International Airlines en 1960.


Douglas DC-8 à Bruxelles-National

Toutefois, en 1962 la Studebaker Corporation rachète cette compagnie aérienne tout en maintenant Kerkorian comme président. Mais cela ne dure que deux ans, puisqu’en 1964, Studebaker revend la TIA à Kerkorian. Ce dernier, dès 1965, ouvre à l’actionnariat sa société et revend ses parts (en 1968) pour un montant de 85 millions de dollars, au géant de l’assurance Transamerica Corporation qui peu après rachètera successivement « Universal Airlines » et « Saturn Airways » et les fusionnera avec TIA. 


Douglas DC-10

L’activité principale de TIA est alors toujours centrée sur le fret et les vols passagers nolisés, mais la libéralisation du ciel américain en 1978, l’amène à s’essayer aux vols réguliers et en 1979 TIA est rebaptisée Transamerica Airlines.

xxx

Hébergement photos Hébergement photos x Hébergement photos Hébergement photos

Hébergement photos Hébergement photos
Comments