Sun Country Airlines

Après la faillite de Braniff International Airways, un petit groupe d’employés de cette compagnie s’en allèrent consulter un voyagiste (MLT Vacataion) pour mettre à sa disposition un Boeing 727 afin d’assurer des vols nolisés. Un accord fut passé qui déboucha sur la création de Sun Country Airlines dont MLT détenait 51 % et les ex-employés de Braniff le restant. 

Boeing 727 200 de Sun Country et dans le fond  un ATR 42 de la compagnie mexicaine Taesa (Photo Dwight Tracy)

Les opérations débutèrent à partir du 30 janvier 1983 avec un Boeing 727 200 à l’origine destiné à Braniff qui assura la première liaison Sioux Falls (Dakota du Sud) ) Las Vegas (Nevada). Afin de limiter au maximum les coûts d’exploitation, les employés du personnel de bord jusqu’aux pilotes décidèrent d’être polyvalents et d’exercer le plus d’activités possibles (catering, vente à bord, nettoyage de la cabine)  sans devoir embaucher du personnel supplémentaire. Et cet effort fut payant puisque après seulement six mois d’existence, la compagnie était rentable. C’est ainsi qu’en 1986, Sun Country Airlines met en ligne son premier avion à fuselage large, un Douglas DC-10-40 qu’elle a reçu en location de la compagnie Northwest Airlines et qu’elle exploite sur Minneapolis Saint Paul (dont l’aéroport est sa base) – Las Vegas sa liaison la plus rentable ou les Boeing 727 s’avèrent trop petits. Dans le même temps Sun Country développe une activité de vols à la demande (location d’avions à des clubs de sport, vedettes du show bizz ; etc) et en 1989 devient membre de la CRAF (Civil Reserve Air Fleet) et assure avec ses avions le transport de troupes lors de l’opération « Desert Storm » de 1990 – 1991.

En 1990, le « Mark Travel Group » se rend propriétaire de Sun Country et décide d’en faire une compagnie assurant des vols réguliers et non plus charter (ou nolisés) avec une flotte entièrement renouvelée de Boeing 737 dont les livraisons débutent en 2001. De nouvelles destinations s’ajoutent : Los Angeles ; Seattle ; Detroit ; Washington DC et Phoenix… mais Sun Country a alors du mal à lutter avec la concurrence de plus en plus rude de Northwest Airlines et les attentats du 11 septembre 2001 auront pour effet de ruiner cette compagnie qui sera déclarée en faillite le 8 décembre 2001.

Par la suite elle renaîtra de ses cendres et elle est actuellement une compagnie à bas-coûts américaine. Ses avions (essentiellement des Boeing 737 700 et 800) desservent à partir de leur base l’aéroport Minneapolis Saint Paul mais aussi, depuis peu, Dallas Forth Worth principalement les Etats-Unis ; le Mexique et les Caraïbes. La compagnie souffre de la crise et de l’augmentation des prix du pétrole puisque depuis octobre  2008, elle est sous la protection du chapitre 11… mais existe néanmoins toujours.

Comments