SABENA

Aux origines de la SABENA (Société Anonyme Belge d’ Exploitation et de Navigation Aérienne) il y a la SNETA (Socitété Nationale pour l’Etude du Transport Aérien) créée en 1919 par des pilotes de la Première Guerre mondiale qui croyaient à la viabilité d’une compagnie aérienne pour un pays aussi petit que la Belgique, mais possédant alors une immense colonie, le Congo.


Savoia-Marchetti SM 83

Le roi Albert Ier les soutint d’ailleurs dans leurs efforts et la SABENA fut créée le 23 mai 1923. Elle utilisa d’abord des appareils hérités de la SNETA qui possédait une flotte hétéroclite (Blériot Spad 33 ; Farman Goliath ; Bréguet 14A ; De Havilland DH 9…).


Boeing 737 200

Par souci de rentabilité, la compagnie chercha à étendre son réseau tout en homogénéisant sa flotte aussi acquit-elle tout d’abord des Handley Page bi et trimoteur dont l’un d’entre eux le Handley-PageW8F, piloté par Edmond Thieffry et son équipage, assura en 1925 la première liaison Belgique-Congo.
 
Boeing 747 300

Par la suite huit de ces trimoteurs Handley Page W8F furent basés à N’dolo, Léopoldville et utilisés intensivement sur les lignes intérieures congolaises. En 1929, Sabena modernise sa flotte en achetant des Fokker VIIb/3m pour son réseau européen mais aussi pour les liaisons avec sa colonie à partir de 1935.


Bruxelles-National fut le principal "hub" de la SABENA… et a bien changé depuis, nostalgie, nostalgie !

Des Junkers 52 trimoteurs s’ajoutent à la flotte à partir de 1936 bientôt rejoints par des trimoteurs Savoia Marchetti S 73. Ces deux derniers types d’appareils sont aussi exploités sur la ligne du Congo, tout comme les trimoteurs Savoia Marchetti SM 83 livrés en 1938 premiers avions à train rentrant de la compagnie et si rapides que la SABENA décrochera grâce à cet appareil plusieurs records de vitesse, dont celui du « Ruban bleu » sur les vols Belgique-Congo. 

Douglas DC-10

Après la Deuxième Guerre mondiale, la SABENA se dote à partir de 1946 de Douglas DC 3 et DC 4  et dès 1947, un service Bruxelles – New York est mis en place. L’arrivée des Douglas DC-6 en 1948 permet de réduire à 16 heures la liaison entre la Belgique et le Congo. En 1949 la SABENA achète des parts de la SOBELAIR qui deviendra sa filiale au début des années 70. De 1950 à 1966,


Carte postale en forme d'aperçu de la flotte SABENA dans les années 1970 / 1980

SABENA est une des rares compagnies aériennes au monde à exploiter un réseau d’hélicoptères (Bell 47 D (vols postaux) Sikorsky S.55 et S.58 (vols passagers). A partir de 1960, les quadrimoteurs long-courriers Douglas DC-7C (acquis un peu auparavant)  sont remplacés par les quadriréacteurs Boeing 707. Dans le même temps les bimoteurs moyen courrier Convair 240 et 440 sont remplacés par des biréacteurs Sud Aviation Caravelle VI N et des triréacteurs Boeing 727. Le 8 janvier 1971, le Boeing 747 est mis en service sur Bruxelles-New York et par la suite sur Bruxelles-Kinshasa.


Boeing 747 300

Le 8 janvier 1971, le Boeing 747 est mis en service sur Bruxelles-New York et par la suite sur Bruxelles-Kinshasa. A l’occasion de son 50e anniversaire, la SABENA s’offre, en septembre 1973, ses premiers triréacteurs : des DC-10 30  CF, mais l’euphorie est de courte durée car les problèmes financiers commencent de s’accumuler. Cela n’empêche pas la compagnie de remplacer à partir de 1975 ses Caravelle et Boeing 727 par des Boeing 737.
 

Puis afin de moderniser et de standardiser sa flotte, SABENA opte pour le tout Airbus… et le 17 novembre 1997, à la veille de ses 75 ans, SABENA signe le plus grand contrat d’achat de son histoire (44 Airbus : vingt-six A 319 ; cinq A 320 ; trois A 321 ; dix Airbus de type A 330 et A 340) . Cependant bien avant que cette commande puisse être totalement honorée, la SABENA sera déclarée en faillite le 7 novembre 2001 après 78 ans d’existence et après des tentatives infructueuses de remise à flot par partenariat avec KLM ; British Airways ; Air France ; Swissair

Airbus A 310 200 dans la livrée initiée lors du partenariat avec Air France

Airbus A 340


Boeing 747 300

Airbus A 321 dans la toute dernière livrée alors que SABENA était associée à Swissair 

Airbus A 340
Comments