Royal Brunei

La compagnie aérienne Royal Brunei est fondée le 18 novembre 1974 et débute ses activités le 14 mai 1975. Opérant à partir de l’aéroport international de Brunei, ses deux premiers Boeing 737 200 sont mis en ligne sur Singapour ; Hong Kong ; Kota Kinabalu et Kuching (Malaisie de l’Est). Au nombre des destinations s’ajouteront à partir de 1976 Manille (Philippines) ; Bangkok (Thaïlande). En 1981, l’acquisition d’un Boeing 737 200 QC rend possible la desserte de Kuala Lumpur (Malaysie) et Darwin (Australie).


Boeing 767 300 ER, V8-RBG, à Londres Heathrow en janvier 2005 (Thanks Arpingstone)

Après que le Brunei se soit acquitté de sa tutelle britannique, le premier janvier 1984 et soit devenu un sultanat, sa compagnie aérienne ajoute à ses destinations Jakarta (Indonésie) et acquiert trois Boeing 757 200 dont le rayon d’action est compatible avec les destinations existantes ou plus lointaines qui s’ajoutent entre 1986 et 1991 telles que: Taipei; Dubaï ; Francfort; Londres; Perth et Jeddah.


Boeing 767-300 ER, V8-RBL, en approche de Londres Heathrow en novembre 2005 (Thanks Arpingstone)

Entre 1992 et 1996, débute un renouvellement de la flotte avec huit Boeing 767 tandis que les deux Boeing 757 sont mis en ligne principalement sur Londres et le Moyen-Orient. Et dans le même temps, de nouvelles destinations d’encore s’ajouter à partir de 1993 : Abu Dhabi ; Bali ; Zürich ; Bahrein ; Le Caire. Courant 1994, Royal Brunei acquiert deux Dornier Do 228 (*) et continue de densifier son réseau continue tant au niveau international ( Brisbane et Osaka) que régional (Miri et Labuan (Malaysie de l’Est)) desservis par deux bimoteurs Fokker 50(**). Entre 1998 et 2002, au chapitre des destinations : Surabaya ; Kuwait city et Shanghai s’ajoutent maisOsaka et Beijing (Pékin) sont supprimés faute de rentabilité. La même année, les deux Fokker 100 sont revendus à Alpi Eagles Airlines.


Boeing 767-300 ER, V8-RBK, en approche de Londres Heathrow en juillet 2007 (Thanks Arpingstone)

Entre 2002 et 2006, après des années de déficit, la compagnie est complètement restructurée afin de renouer avec les bénéfices. De nouveaux appareils de type Airbus A319 et A320 sont acquis (***) pour remplacer les Boeing 757. 2003 voit le début d’un service à destination d’Auckland (Nouvelle-Zélande). En 2004 plusieurs liaisons sont supprimées vers Taipei ; Kuching ;Kolkatta mais une ajoutée vers Sydney. 


Boeing 767-300ER, V8-RBH, au décollage de Londres Heathrow (Thanks Arpingstone)

En 2006 Ho Chi Minh City s’ajoute au réseau mais en 2007, Francfort passe à la trappe tandis que Kuching est réhabilitée ! A partir du 26 janvier 2008, Darwin (****) n’est plus desservie et durant cette année les liaisons avec Sydney ; Bali ; Shanghaï et Sharjah sont suspendues mais Jeddah est maintenue à partir de Bandar Seri Begawan (capitale du Brunei).


En 2010, le 17 juin, un Boeing 777-200ER racheté à Singapore Airlines est mis en ligne sur Bandar Seri Bagawan – Londres (Heathrow) et le dernier des Boeing 767 est retiré du service le 27 septembre 2010. 
 

Airbus A 319 dans sa dernière livrée (Photo Royal Brunei)

Et le 29 mars 2011, un service est inauguré vers Melbourne. Enfin aujourd’hui la flotte de Royal Brunei compte deux Airbus A319 100 ; quatre Airbus A320 200 et quatre Boeing 787 8 et son réseau est le suivant (voir ci-dessous).



Boeing 787-8 (Photo Royal Brunei)


Hébergement photos Hébergement photos Hébergement photos

(*) Royal Brunei ne les exploitera pas en propre mais via la compagnie régionale malaisienne « Hornbill Skyways » qui les mettra en service entre Brunei et l’aéroport de Mulu. L’un des deux appareils s’écrasera à proximité de Miri le 6 septembre 1997 (aucun survivant) et l’autre appareil sera revendu l’année suivante mettant de facto un terme à ce partenariat commercial.

(**) Ceux-ci seront remplacés par des biréacteurs Fokker 100 en 1996.

(***) à partir de 2002 et en « leasing », auprès de CIT Aerospace (USA) pour une durée de sept ans.

(****) qui cette année-là fêtait ses vingt-quatre ans.

Comments