Royal Airlines

Fondée en 1991 par Michel Leblanc (homme d’affaires canadien francophone), Royal Airlines est une filiale de Royal Aviation qui elle même avait été fondée par le susnommé et un ami, en 1972 sous le nom de Conifair Aviation et qui employait des Lockheed Constellation pour faire de l’épandage au dessus des forêts de sapins. L’exploitation d’un réseau domestique (à partir de Montréal Dorval) pour passagers débute en 1999.

Hebergeur d'image

Boeing 727 200

Seulement voilà transporter des passagers, ce n’est pas aussi simple que d’arroser des conifères avec de bons vieux connies… Donc en 2001, Michel Leblanc a besoin de liquidités et se vend, pour 84 millions de dollars, à une autre compagnie aérienne « Canada 3000 » dont il devient l’un des vice-présidents.Au moment de la fusion pour que Michel Leblanc ne perde pas complètement la face non plus, ses ex-avions portent une livrée mixte Canada3000 - Royal.

Hebergeur d'image

Airbus A 310 300 arborant la livrée mixte.

Enfin « Canada 3000 », pour faire bonne mesure, reprend aussi la filiale « Royal Cargo » qui devient « Canada 3000 Cargo». Cependant, les attentats du 11 septembre de la même année précipiteront la chute de « Canada 3000 ». En effet « Canada 3000 » interrompt brutalement du jour au lendemain son activité sans que ni le personnel, ni les passagers n’aient été préalablement avertis !

Hebergeur d'image

Cela fera un fameux ramdam dans la presse locale et nationale. «Canada3000 Cargo» sera revendue et deviendra « Cargojet Airways ». Maurice Leblanc, qui ne se décourage pas vite, créera encore en 2002, « Jetsgo » qui tombera en faillite en 2005. Sur sa courte existence, Royal Airlines, aura exploité des avions de type Boeing (727 ; 737 ; 757) ; Airbus (A310 ; A320) et Lockheed (L1011 385 Tristar).

Hébergement photos

xxx
Comments