Flying Tiger Line

Cette compagnie aérienne fret américaine a été créée, en 1945, sous le nom de « National Skyway Freight », mais comme son fondateur, Robert William Prescott était un ancien de l’escadrille du premier corps volant de volontaires américains qui s’illustra dans le sud-est asiatique sous le nom des « Flying Tigers », ce surnom finira par l’emporter et «Flying Tiger Line» puis « Flying Tigers » tout court, sera adopté !


Douglas DC-8

Son fonds de commerce principal, c’était surtout la guerre, sous-entendu, les contrats d’acheminement de troupes ou de matériel sur divers théâtre (Corée ; Viet Nam…) pour le compte du Pentagone. Et cela aussi via sa filiale « Air America » créée par Claire Lee Chenault et avec la bénédiction de la CIA. Mais « Flying Tigers Line » décrocha aussi des contrats civils, et fut en 1949 la toute première compagnie américaine à opérer une ligne fret régulière entre la Californie (Los Angeles (sa base principale) / San Francisco) et le Massachussets (Boston).


Boeing 747

Sa flotte d’avions à hélices compta des avions atypiques tels le Budd Company C-93 Conestega (dont elle racheta un petit nombre à l’US Navy) ou encore le Canadair CL-44 à côté d’appareils plus classiques de type Douglas DC-4 ; DC-6 ou encore le Lockheed Super Constellation. Pour ce qui est des avions à réaction, cela commencera en 1965 avec le Boeing 707, puis au fil du temps s’adjoindront à la flotte d’autres quadriréacteurs de type Douglas DC-8 ou encore l’incontournable Boeing 747 ! Mais il y aura aussi des triréacteurs de type Boeing 727.

Hébergement photos

Dans le cadre de son activité civile, Flying Tigers se spécialisa dans le transport d’animaux vivants (convoyages de chevaux pur-sang entre Stantsted et Melbourne ou encore de la baleine tueuse « Shamu » !). Au début des années 80 après avoir acquis sa rivale « Seabord World Airlines », Flying Tigers desservait 58 pays, et question volume de fret, battait la Pan Am sur toute la ligne. Toutefois la libéralisation du ciel américain ne lui profita pas et ses affaires se mirent à péricliter à un point tel qu’en 1988 elle fut rachetée par Federal Express et dés l’année suivante la fusion fut totale, le nom de « Flying Tigers » passant définitivement à la trappe de l’Histoire.

xxx
Comments