Continental

Les origines de cette compagnie aérienne remontent au 15 juillet 1934 lorsque la Varney Speed Lines (ou du moins sa filiale dans le sud-ouest) opère son premier service régulier. Le 17 décembre 1934, elle change son nom pour Varney Air Transport avant d’adopter le nom de Continental Air Lines en 1937. Son réseau reste concentré sur l’ouest des Etats-Unis et les avions mis en œuvre pour le desservir sont principalement des modèles Lockheed.

Boeing 767-400 photographié à Bruxelles-National par ma nièce Viviane début septembre 2010

Après la Deuxième Guerre mondiale, des Convair 240, des Douglais DC-6 et DC-7B sont achetés. En 1954, Continental Airlines « avale » Pioneer Airlines » et en 1959, le 8 juin, elle met en service son premier Boeing 707. La guerre du Viet-Nam rapportera beaucoup d’argent à cette compagnie qui opère alors, pour le compte de l’Armée US, beaucoup de vols vers ce pays en guerre et la Thaïlande. Au cours des années 60 des vols nolisés sont organisés vers l’Europe et en 1963 Continental Air Lines adopte un nouveau logo et une nouvelle livrée pour ses appareils. Le premier Boeing 747 intègre la flotte le 18 mai 1970 et le premier Douglas DC-10 suit deux ans plus tard. En octobre 1981 La compagnie aérienne Texas International achète des parts de Continental Air Lines… avant de fusionner avec cette dernière en octobre 1982 sous le nom de « Continental » tout simplement ! Cela ne réussira pas à Continental qui, un an plus tard, en septembre 1983, commence de se trouver en difficulté au point de se retrouver au bord de la faillite en 1986 et est obligée de se mettre sous la protection du «Chapitre 11 ».

Mais en 1987, les affaires reprennent et Continental nouvelle mouture s’offre une brochette de compagnies aériennes : People Express ; New York Air et Frontier Airlines. Mais là aussi la fusion n’ira pas sans mal, puisque malgré ses 40 millions de passagers transportés au cours de l’année 90, Continental se retrouve sous la coupe du « Chapitre 11 » et ce ne sera qu’en 1993 que sa comptabilité sortira à nouveau du rouge. Cette année là elle adopte une nouvelle livrée pour ses avions et se dote d’une compagnie d’appoint « Continental Express » qui est chargée, avec une flotte d’avions court-courrier, d’acheminer les passagers des petits aéroports vers les grands aéroports.

Airbus A 300 portant encore la livrée de Continental Air Lines mais en attente d'un nouveau propriétaire à Las Vegas au début de 1994

Continental fut membre de Sky Team de septembre 2004 à octobre 2009 avant d’opter pour Star Alliance  comme elle commençait de travailler main dans la main avec United Airlines. Et depuis le 3 mai 2010, une fusion (pour un montant de 3 milliards de $) avec United Airlines est envisagée mais doit encore recevoir l’aval des autorités américaines en matière de concurrence.

Continental Airlines avait commandé trois avions supersoniques Concorde, mais la commande fut annulée

Sa flotte actuelle de 23 Boeing 737 300 ; 42 Boeing 737 500 ; 36 Boeing 737 700 ; 116 Boeing 737 800 ; 12 Boeing 737 900 ; 19 Boeing 737-900ER ; 17 Boeing 757 300 ; 10 Boeing 767 200 ER ; 16 Boeing 767 400 ER ; 20 Boeing 777 200ER ; 25 Boeing 787 (en commande)…fait de Continental la sixième plus grande compagnie mondiale opérant plus de 2900 départs quotidien vers les Amériques ; l’Europe ; l’Asie et l’Océanie (via sa filiale Air Micronesia (qui devint Continental Micronesia) fondée lors de la Guerre du Vietnam).

Hébergement photos  Hébergement photos

 

Comments