C.L.S

Fondée le 22 janvier 1927 avec des capitaux privés (Skoda Works) et soutenue par une aide de l’Etat sous formes de subsides octroyés par le ministère des travaux publics, la compagnie aérienne privée tchécoslovaque C.L.S (Ceskoslovenskà Leteckà Spolecnost) débute ses activités le deux mai 1927 en assurant la ligne Prague – Saskà Kamenice (Chemnitz) – Halle/ Leipzig avec une flotte de cinq biplans monomoteurs AVIA BH 25 (1).

 

Douglas DC-3 de CLS baptisé "Praha" (= Prague)

CLS, ayant rejoint l’AITA (association internationale du transport aérien) en 1928, décide de se concentrer sur l’exploitation des lignes internationales, abandonnant la desserte du réseau domestique à la compagnie CSA. Ainsi débutera une coopération entre CLS et les compagnies aériennes Deutsche Lufthansa (Allemagne) et Olag (Autriche) dont les Junkers F13 monoplans sont mis en ligne entre Berlin et Vienne (avec escales à Dresde et Prague) dès le 7 mars 1928. Une nouvelle ligne Prague-Amsterdan (via Mariànske Làzne et Kassel) est inaugurée le 30 avril de la même année. Toujours en 1928, CLS rachète deux Fokker F.VIIa d’occasion à l’opérateur néerlandais KLM et un peu plus tard huit Fokker VIIb-3m (2) les rejoindront pour épauler les AVIA BH 25 vieillissants.

 

Le 21 mai 1929, CLS introduit un service entre Mariànske et Làzne-Fürth/Nuremberg et deux ans plus tard, à partir du premier avril 1931, prolonge jusqu’à Amsterdam la ligne Prague-Mariànske-Làzne-Kassel-Rotterdam. Le premier juin 1931, CLS lance une ligne Prague-Munich-Zurich-Bâle(3). Et lorsque en 1935 cette route sera prolongée jusqu’à Marseille, l’escale de Bâle sera remplacée par un arrêt à Genève. CLS travaillera aussi main dans la main avec la KLM sur les lignes «Prague-Leipzig-Essen/Mülheim-Rotterdam-Amsterdam» (à partir du 5 mars 1935) et sur «Prague-Amsterdam» (à partir du 20 avril 1936).

 

L’année 1936 verra aussi une modernisation de la flotte de CLS puisque les Avia BH 25 sont remplacés par des Douglas DC-2 (4) dont le service à bord sera désormais assuré par des hôtesses de l’air, ce qui était une première pour la compagnie CLS. Et alors que sa concurrente CSA achète des Savoia Marchetti S-73 trimoteur, CLS, elle, reste fidèle à Douglas et achète des DC-3 (4). Avec cette flotte complètement renouvelée, CLS inaugure, le 10 mai 1937, à partir de Ruzyne (nouvel aéroport de Prague) une ligne directe Prague-Zurich. Et treize jours plus tard débute, avec des Douglas DC-3, le « Blue Danube Express » entre Amsterdam et Budapest (via Prague et Vienne), service opéré seulement le week-end en collaboration avec la KLM.

 Hébergement photos

Sympathique groupe de jeunes femmes, dont j'ai protégé l'anonymat en leur masquant les yeux, posant devant ce beau DC-3 photographié je ne sais trop où, hélas (merci de cliquer sur l'icone pour voir la photo dans une plus grande résolution.

Cependant à partir de septembre 1938, alors que la guerre menace, CLS est contrainte de suspendre son activité qui reprendra toutefois à partir du 12 octobre 1938 sur Prague-Zurich uniquement. Durant cette période CLS mettra ses avions et équipages à la disposition du gouvernement pour l’acheminement du courrier ou le transport de personnalités. Après l’invasion de la Bohème le 15 mars 1939, la Deutsche Lufthansa reprend seule (et plus en partenariat avec CLS ou Olag) la liaison aérienne Berlin-Prague-Vienne. Et le 19 juillet 1939, marque la fin de CLS qui se voit contrainte par l’occupant nazi d’interrompre son activité ; de même que ses Douglas DC-2 ; DC-3 et Fokker FVIIb-3m lui sont confisqués au profit de la Deutsche Lufthansa.

 

 

(1)       Le BH correspond à l’initiale du nom des deux ingénieurs (de la firme Avia) : Benes (Paul) & Hajn (Miroslav) qui développèrent cet avion dont le pilote était installé dans un cockpit ouvert au contraire des six passagers qui profitaient de tout le confort que pouvait leur offrir une cabine fermée. Le moteur qui propulsait cet avion était un Walter Jupiter IV de 420 ch qui permettait à cet avion d’atteindre la vitesse de 155 km/h. 

(2)       Ces Fokker seront construits sous licence par AVIA en Tchécoslovaquie. Les moteurs qui équipèrent ces avions furent aussi bien des Whirlwind construits sous licence par Skoda que des AVIA DR 14 et R 17 ou encore des Walter Castor.

(3)       La première liaison entre Bâle et Prague avait été assurée, un an auparavant, le 2 juin 1930 par la compagnie aérienne helvète Ad Astra Aero qui deviendra Swissair.

(4)       Ces modèles Douglas avaient été construits sous licence par Fokker

Comments