Capitol Air

C’est à l’initiative de Jesse F. Stalling (un pilote) et de son associé Richmond McInnis, que cette compagnie aérienne voit le jour le 11 juin 1946 sous la dénomination « Capital Airways » avec alors pour ambition l’écolage aérien et la vente d’avions.


Toutefois dès le début des années 1950, l’activité va résolument prendre un tour plus « fret » (avec l’acquisition de Lockheed Lodestar ; de Douglas DC-3… et bientôt de Curtiss C46 Commando qui seront utilisés dans le cadre de contrats militaires pour le compte du LOGAIR (Logistic Air Support)) mais aussi « passagers » (dans le cadre de vols nolisés (charter) avec des Lockheed Constellation). En 1963, une modernisation de la flotte intervient avec l’acquisition de quadriréacteurs Douglas DC-8 qui sont mis en ligne sur Tokyo à partir de Wilmington dans le Delaware (ce qui représente 12 h de vol).


Parallèlement à cela, le côté « cargo » continue d’évoluer contrats civils et militaires à l’appui. 1967 voit un changement de dénomination pour la compagnie qui devient « Capitol International Airways » dont la flotte compte alors six Douglas DC-8 et trois Super DC-8. En 1971, Capitol Int. Airways, s’établit à la base USAF de Sewart (Smyrna, Tennessee) ce qui témoigne du nombre de contrats militaires qu’elle a alors à honorer. Un de ces contrats consiste en des vols reliant Francfort - Rhein-Main Air Base à Charlotte Air Base (Caroline du Sud) avec escale de ravitaillement à Bradley Air National Guard Base (Connecticut). En 1980, elle devient « Capitol Air » et se dote de trois hubs (New York JFK ; Bruxelles-National et San Juan, Puerto Rico).


A partir de New York, elle développe des lignes vers Los Angeles ; Chicago ; Bruxelles ; Francfort ; Paris… A partir de San Juan, elle dessert Miami ; Chicago ; Philadelphie ; Boston ; Saint Domingue… et suite à la libéralisation du ciel américain, elle devient aussi une compagnie régulière. Toutefois George Batchelor, son dernier propriétaire, va démanteler « Capitol Air » (dont l’activité charter le gênait) au profit de « Arrow Air » où cet homme détenait également des intérêts. Et Capitol Air de disparaître en 1984.

Hébergement photos x Hébergement photos Hébergement photos x Hébergement photos

Hébergement photos x Hébergement photos

xxx
Comments