Britannia Airways

C’est sous le nom de « Euravia » que cette compagnie charter britannique est créée le premier décembre 1961, avec comme base l’aéroport de Luton et comme principal pourvoyeur de passagers le voyagiste « Universal Sky Tour ». Les opérations débutent le 5 mai 1962 avec la liaison Manchester – Perpignan- Palma de Majorque. La flotte compte alors trois Lockheed L049 Constellation. 


Bristol 175 Britannia 102 (© Ruth Ass)

En septembre de la même année Euravia avale une concurrente « Skyways », ce qui a pour effet immédiat de doubler sa flotte de Constellation ! Et comme les voyagistes trouvent toujours plus de passagers, l’été suivant la flotte compte pas moins de huit Constellation. Puis un an plus tard encore, le 16 août 1964, Euravia est rebaptisée Britannia Airways, en l’honneur de ses turbopropulseurs Bristol Britannia 102 qu’elle vient de mettre en service le 6 décembre 1964. En 1965, Britannia Airways devient filiale à part entière du voyagiste international Thomson. En juillet 1968, elle est la première compagnie charter européenne à prendre livraison d’un Boeing 737 200. Les Britannia seront retirés du service en 1970. 


Boeing 737 à Zurich en mai 1985 (© Eduard Marmet)

De 1970 à 1973, elle tente de s’imposer sur l’Atlantique nord avec des Boeing 707 desservant les USA et le Canada… mais le succès n’est pas au rendez-vous et elle y renonce. Les faillites d’autres concurrents « Court Line » et « Donaldson » font qu’en 1974, Britannia Airways domine le marché du charter en Grande-Bretagne (jusqu’à monopoliser 30% de ce marché juteux en1976). 


Boeing 757 200 (Thanks Arpingstone)

 Cette réussite permet qu’en 1982, sa flotte compte pas moins de 34 Boeing 737 auxquels s’ajouteront à partir de 1984, des Boeing 767 200 qui seront mis en ligne vers les Caraïbes et l’Extrême-Orient. En octobre 1988, Thomson rachète le voyagiste « Horizon Travel » qui avait sa propre compagnie aérienne « Orion Airways » dont les avions… deux Boeing 737 300 et deux Airbus A300 passent de facto dans le giron de Britannia Airways (encore que les A 300 ne l’intégreront finalement pas). 


Boeing 757 200 (Thanks Arpingstone)

En 1988, début 1989, Britannia obtient de l’Australie des droits pour des vols charters à destination de ce pays. Un peu plus de dix ans plus tard rebelote avec des droits cette fois pour desservir la Nouvelle Zélande… et c’est l’introduction aussi dans la flotte du premier Boeing 757. En 1994, tous les 737 sont retirés et la flotte compte alors 19 Boeing 757 et dix Boeing 767. En 1997, Thomson avale le voyagiste scandinave Fritidsresor et sa compagnie attitrée « Blue Scandinavia ».

Hébergement photos  Hébergement photos

xxxxxxxx
Comments