BAF - British Air Ferries

Née le premier janvier 1963, de la fusion de « Channel Air Bridge » et de « Silver city Airways » cette compagnie aérienne débute son activité sous le nom de BUAF (British United Air Ferries). Filiale de BUA (British United Airways), elle perpétue l’activité de transport de fret et de convoyage de voitures particulières entre l’Angleterre et le continent avec une flotte d’avions adaptés au transport de voiture tels que les bimoteurs Bristol Superfreighter (arborant la livrée SABENA) ou encore, plus tard, les quadrimoteurs Douglas Carvair.

    

Douglas Carvair de BUAF à Oostende

Pour ce qui est de la desserte de la France et de la Belgique, BUAF développement un partenariat avec la SNCB/NMBS (Société nationale des chemins de fer belges/ Nationale Maatschappij der Belgische Spoorwegen) et la SNCF (Société nationale des chemins de fer français). Ensuite son réseau s’étendra à partir de ses bases de Southend ; Lydd Ferryfield et Hurn vers les îles de la Manche et de nouvelles destinations en Europe (Bâle ; Genève ; Strasbourg…).


Douglas Carvair à Oostende

Entre 1967 et 1968, son actionnaire principal, B&C (British & Commonwealth) se réorganise de fond en comble, et la BUAF est rebaptisée BAF (British Air Ferries) en septembre 1967. En octobre 1971, BAF est acquise par la famille Keegan qui en fait l’année suivante une filiale de Transmeridian Air Cargo (TMAC) basée à Stansted. 


A l'avant-plan, empennage vertical du Douglas Carvair et à l'arrière-plan, Handley Page Herald de BUA dont BAF était une filiale.

A partir de 1975, BAF remplace met en ligne des Handley Page Herald sur ses liaisons entre Southend ; Le Touquet et Rotterdam… et les Douglas Carvair ne font plus que du fret.En 1979, BAF cède l’exploitation de ses lignes régulières à BIA (British Island Airways) pour se concentrer sur les vols charters ou pour le compte des compagnies pétrolières.


Handley Page Herald

Puis en 1983, la famille Keegan revend BAF au groupe « Jadepoint Investment » qui en 1988 va connaître de gros problèmes de trésorerie dont la BAF va faire les frais… mais « MostJet » un nouveau holding formé dans l’urgence permet de maintenir BAF sous baxter jusqu’à la création de BWA British World Airlines en 1993 qui prend le relais jusque fin 2001 année de sa faillite définitive.
Comments