Aloha Airlines

C’est sous le nom de « Trans-Pacific Airlines » (*) que cette compagnie aérienne, fondée le 9 juin 1946, débute son activité le 26 juillet 1946 avec un seul Douglas DC-3 (surplus militaire) mis en ligne entre Maui et Hilo dans le cadre d’activités charter (passagers et Cargo. Trois autres appareils rejoindront avant la fin de l’année la flotte de la compagnie dont le nom commence d’évoluer tout doucement en « Aloha Airline » (**) ! En 1959 Aloha Airline acquiert son premier Fokker F-27 (***) en vue de remplacer ses Douglas DC-3.


Boeing 737-2Q9 (C/N 21719) N804L

A partir de 1961, trois Vickers Viscount sont acquis et font alors de cette compagnie aérienne la seconde en importance pour les Etats-Unis, à n’exploiter que des turbopropulseurs. Toutefois en 1966, Aloha entre dans l’ère de l’avion à réaction d’abord avec un BAC 1-11, puis l’année suivante de Douglas DC-9 30. Et en 1969, dans le souci de standardiser sa flotte deux Boeing 737 200 sont acquis. Entre 1984 et 1985, est fondée une filiale « Aloha Pacific », mettant en ligne un Douglas DC-10 affrêté entre Honolulu ; Guam et Taipei. Mais cette ligne sera interrompue ne pouvant soutenir la concurrence avec la « Continental Airlines ».


Boeing 737 209 (C/N 23913) N827AL

En 1987, Aloha Airlines est privatisée et acquiert son premier Boeing 737 400 en 1993 avec une nouvelle livrée. Au cours de ces années elle transporte près de cinq millions de passagers et s’offre même une compagnie régionale « Aloha Islandair » (****) exploitant des De Havilland Canada DHC-6 Twin Otter. En février 2000, Aloha prend livraison du premier de ces Boeing 737 700 ETOPS, qui au fil des ans seront mis en ligne entre Hawaai et l’Amérique du Nord (Vancouver ; Oakland ; Los Angeles ; etc.).

Hébergement photos  Hébergement photos

Cependant à partir de 2001, la situation financière de la compagnie va aller déclinant l’amenant a déposer son bilan en 2008. Sa flotte comptait alors treize Boeing 737 200 ; huit Boeing 737 700 et un Boeing 737 800 (affrêté auprès de Transavia).

(*) Le rêve du fondateur, Ruddy F. Tongg Sr, de cette compagnie aérienne était de relier Hawaai à la Chine et aux Etats-Unis dans le cadre d’un service régulier (et non pas charter). Ce qui pour la desserte des USA (Californie), lui sera accordé le 21 février 1949, par décret du président Harry S.Truman.

(**) Surnom qui sera adopté définitivement en 1959.

(***) elle exploitera six appareils de ce type.

(****) née du rachat de la compagnie aérienne « Princeville Airways »
Comments