AirTran Airways

Depuis 1998, AirTran Airways, filiale du groupe AirTran Holdings, est une compagnie aérienne à bas-prix… réservée surtout aux hommes d’affaires : Business Class ; service à bord impeccable ; liaisons satellitaires possibles depuis l’avion en vol… bref  tout est mis en œuvre pour attirer cette clientèle plutôt exigente ! 

Boeing 717 (à gauche) sur le tarmac de Atlanta fin août 2009

Sa flotte est composée d’avions récents: des Boeing 717 (dont AirTran Airways est le plus grand exploitant au monde avec 86 exemplaires ) et des Boeing 737 700 (cinquante exemplaires).  A partir d’Atlanta (Hartsfield-Jackson Atlanta International Airport), son réseau national couvre l’ensemble des Etats-Unis avec une prédilection cependant pour l’Est et la Floride.

Boeing 717 à Atlanta fin août 2009

Avant 1998, son histoire n’est pas triste. En fait tout commence ne 1992 quand des ex-employés de Southern Airways et de Eastern Airlines fondent la Valujet dont le premier avion sera un Douglas DC-9 racheté auprès de Delta Air Lines et mis en ligne le 26 septembre 1993 sur Orlando –Tampa. Pour cette compagnie les affaires iront très bien (première compagnie au monde à lancer en 1993 le système de réservation de billets d’avion en ligne et non plus sous forme de tickets papier auprès d’un intermédiaire (agence de voyage ou compagnie aérienne) ; première jeune compagnie aérienne au monde à être le client de lancement d’un avion, le MD-95 (qui deviendra le Boeing 717)). 



Bref, tout baigne jusqu’au crash du vol 592 le 11 mai 1996 quand un Douglas DC-9 de cette compagnie s’écrase dans les Everglades (suite à un incendie à bord) sans qu’il n’y ait aucun survivant. L’image de la compagnie en prendra un coup et ce d’autant plus qu’elle est en partie responsable du sinistre (vieil avion, mauvais entretien, transport illégal de matériaux dangereux, etc.) au point qu’en 1997 elle changera de nom pour «AirTran Airlines».  Au cours de la même année, la holding « Valujet inc » (source de capitaux de la «  Valujet ») va être amenée, suite aussi à des difficultés de trésorerie, à fusionner sous le nom de «AirTran Holdings» avec , la holding «Airways Corporation» qui alors possède déjà «AirTran Airways»(1).


Mais rien n’est simple puisque une autre  «AirTran Airways» existe alors déjà, soutenue elle par la société de capitaux (holding) «AirTran Corporation» propriétaire déjà de Mesaba Airlines opérant à partir de Minneapolis (Minnesota) et de Detroit, des vols régionaux pour le compte de Northwest Airlink.


En 1995, Mesaba se désolidarise de cette «AirTran Airways» obligeant cette dernière à se créer, pour financer son activité, un nouveau holding, la « Airways Corporation » dans le capital de laquelle entrera donc  «Valujet inc.» en 1997 et qui deviendra alors la AirTran Holdings. Et en 1998 aura lieu la fusion des deux « Airtran Airways » sous la forme de l’unique compagnie qui reste aujourd’hui. Depuis Air Tran Airways a été englobé dans Southwest Airlines.

 

(1) Cette compagnie aérienne, née sous le nom de « Conquest Sun » (dont l’histoire est similaire à celle de Valujet en ce sens qu’elle aussi a été fondée par des ex-employés de Eastern Airlines) fut acquise en 1994 par Valujet et rebaptisée « AirTran Airways » et son siège fut fixé à Orlando d’où elle opérait des vols vers 24 villes des Etats-Unis (surtout l’Est) avec une flotte qui comptera jusqu’à onze Boeing 737.

 

Comments