Air Tahiti Nui

Afin de contribuer au développement touristique de la Polynésie française, son gouvernement ainsi que quelques investisseurs privés locaux se mettent ensemble pour fonder une compagnie aérienne en 1996, ce sera Air Tahiti Nui. De novembre 1998 à mai 2002, le réseau de la compagnie opérant ses deux Airbus A340 300 à partir de Papeete s’étend à Osaka ; Los Angeles (via Tokyo) ; Auckland ; Paris (via Los Angeles).

u

Airbus A340 300

Entre février 2003 et juin 2005, trois nouveaux Airbus A340 sont achetés et le dernier arrivé d’entre eux le « Nuku Hiva » inaugure en juillet 2005, la liaison New York Sydney (via Tahiti). Toutefois entre 2008 et 2009, il y a de la récession dans l’air, puisque les liaisons avec Osaka ainsi qu’avec New York et Sydney (*) sont interrompues.


Airbus A340 300,  F-OSEA, "Rangiroa" (Photo Air Tahiti Nui)

Les cinq appareils de la flotte portent des noms d’îles de l’archipel Polynésien : Mangareva (île de l’archipel des Gambier / F-OJGF) ; Moorea (île de l’archipel de la Société/F-OSUN) ; Rangiroa (île de l’archipel des Tuamotu/ F-OSEA) ; Nuku Hiva (île de l’archipel des Marquises/ F-OLOV) ; Bora Bora (île de l’archipel de la Société/ F-OJTN). 

Hébergement photos

 Quant à l’emblème qui orne la dérive verticale de chaque appareil, il s’agit du Gardenia Tahitensis ou Tiare Tahiti, typique de la flore locale, et dont une fleure est offerte à chaque passager lors de l'embarquement.

(*) Toutefois Sydney reste desservie en partenariat avec Qantas.

xxx
Comments