Air Mauritius

C’est à  Amédée Maingard,  simple agent de manutention, que cette compagnie doit d’avoir vu le jour le 14 juin 1967. Ce sera par un Piper Navajo PA-31 (loué à Air Madagascar) de six places que sera effectué, en juin 1967, le premier vol international entre l’île Maurice et l’île de la Réunion d’abord et ensuite, à partir de 1972, vers l’île Rodrigues en 1972. Dès 1977, Air Mauritius prend en location un Boeing 707 auprès de la compagnie British Airtours pour assurer ses vols internationaux qui par la suite seront desservis également par Boeing 747 (années 70 et 80) ; ensuite par des Boeing 767 (en 1988) ; et, à partir de 1994,  par des Airbus A 340. Sont également achetés par la suite un ATR 42 (exploité de 1997 à 2007) et un ATR 72 (en 2002) pour desservir les îles des Mascareignes.

Boeing 707

Hébergement photos  Hébergement photos


Cette compagnie aérienne est la première de l’hémisphère sud à avoir acquis en 1994 des Airbus A 340, puis fin 2006  encore deux nouveaux A340 300 E. Et actuellement, sa flotte n’est plus composée que d’avions Airbus : sept Airbus A 340 (desservant plusieurs pays d’Europe mais aussi Hong Kong) ; deux Airbus A 330 200 (mis en ligne sur l’Inde ; la Malaisie ; Singapour et l’Océanie (Perth) ; deux Airbus A 319 (opérant des vols à destination du continent africain (Kenya ; Madagascar ; Afrique du Sud ; Réunion ))… mais aussi de deux bimoteurs à aile haute ATR 72 et de trois hélicoptères Bell Jet Ranger pour assurer les liaisons entre aéroports et villes ou vers des îles proches.

Airbus A340

Hébergement photos Hébergement photos

Quant à l’oiseau qui symbolise la compagnie, il s’agit du « Paille en queue » qui est l’oiseau emblématique des Mascareignes… et également de la Réunion!


Sur ce blog, Air Mauritius, c'est aussi : Petit oiseau deviendra grand

 xxxx

Comments