Air Littoral

Fondée en 1972, la compagnie « Air Littoral » s’établit à l’aéroport de Montpellier-Méditerranée avant de déménager, en 1975, vers l’aérodrome du Castellet. Au cours de son existence,  cette compagnie régionale travaillera en partenariat avec plusieurs compagnies aériennes (KLM ; Euralair ; Lufthansa ou encore le SAir Group (Swissair)) s’intéressent à elle… mais hélas, cela ne l’empêchera pas de se retrouver en situation critique dès 2003.



Fokker 100 (photo © Aero Icarus)

Une tentative de sauvetage menée par un groupe d’intérêts privés échouera et cela du fait entre autres raisons, de la fragilité d’un des membres de ce groupe, la compagnie aérienne italienne « Azzura Air » (qui tombera en faillite peu après). Et en février 2004, c’en est fini de « Air Littoral » et des 17 biréacteurs Bombardier CRJ 100 qu’elle exploitait alors. Sa flotte aura aussi compté un certain nombre de bimoteurs ATR 42 et 72 ;  Embraer 120 Brasilia ; ainsi que des biréacteurs Boeing 737-300 et Fokker 70 et 100.

Hébergement photos


xxxxxx


Air Littoral n’eut qu’un seul ATR 72, le F-GIGO (et non F-GBEA (*) comme écrit erronément sur le fuselage), livré le 20 mars 1992. 





A partir du 18 octobre 1996, il volera pour Royal Air Cambodge sous immatriculation F-OMAR ; puis il est restitué à ATR  le 28 janvier 2001 (F-WQNA) et enfin revendu à la compagnie aérienne helvète « Farnair Switzerland » (HB-AFG) le 10 avril 2002.





Donc, pour cette miniature, petite erreur d’immatriculation, mais il n’empêche quelle belle livrée et quel bel avion !








(*) Cette immatriculation correspondait à celle d’un Airbus A 300 d’Air Inter !

Comments