Air Jamaica

Air Jamaica est fondée par le gouvernement jamaïcain en octobre 1968 et débute ses activités aériennes, avec soutien logistique et technique de Air Canada (actionnaire à 40%), le premier avril 1969, Kingston et Montego Bay à New York et Miami. Au cours des années 70, la compagnie prospère et étend sa desserte internationale vers le Canada (Toronto ; Montréal) ; le Puerto Rico ; Philadelphie (USA) ; d’autres îles des Caraïbes et même l’Europe… avec une flotte de Douglas DC-8 ; Douglas DC-9 et Boeing 727.


Douglas DC-8

Au cours des années 80 par contre cela va moins bien, mais de nouvelles escales s’ajoutent quand même aux USA : Baltimore et Atlanta. En 1989, le gouvernement jamaïcain annonce que sa compagnie aérienne nationale (elle l’était devenue suite au désengagement d’Air Canada) va à nouveau s’ouvrir à des capitaux privés… ce qui se fera dès 1994 avec la création de l’AJAG (*) qui réunit des investisseurs jamaïcains et canadiens qui achètent 70% des parts de Air Jamaica, le reste se partageant entre les employés de la compagnie (5%) et le gouvernement (25%). 


Airbus A320

Dans le même temps, les affaires reprennent pour Air Jamaica qui renoue avec la croissance et le développement de son réseau international. Elle acquiert également de nouveaux avions : Airbus A320 ; A 321 ; A 340 ; etc. Seulement voilà, en 2004, la compagnie se retrouve dans la mouise (est-ce la faute au rhum ; au soleil ; à la crise ou que sais-je encore ?) et est renationalisée…

Hébergement photos  Hébergement photos

… jusqu’à ce qu’en 2009 l’Etat achète 16% des parts du groupe « Carribean Airlines Ltd » (de la République Trinidad & Tobago) en échange de quoi ce dernier accepta de mener de front l’exploitation des avions de Carribean Airlines et de Air Jamaica… jusqu’à l’ultime péripétie de ces derniers jours quand le Groupe a annoncé qu’il allait diminuer sa desserte de la Jamaïque… ce qui a suscité l’ire de cet Etat. Affaire à suivre donc…
Comments