Air Ivoire

Cette compagnie aérienne nationale de l’Afrique de l’Ouest fondée le 14 décembre 1960 a débuté ses activités en août 1964 en reprenant l’exploitation des lignes abandonnées par la compagnie française TAI (Transports aériens Internationaux) lors de la déclaration de l’Indépendance de la Côte-d’Ivoire en 1960. Ainsi reliera-t-elle Bouake (sa base) à la plupart des villes du pays (Abidjan ; Daloa ; Korhago ; Man ; Odienne ; San Pedro ; Sassandra ; Tabou ; Yamoussoukro ; Bondoukou ; Bouna ; etc) et y ajoutera bientôt plusieurs destinations internationales telles que Ouagadougou (Burkina Faso) ; Bamako (Mali) ; Conakry (Guinée) ; Kumasi (Ghana) ; Monrovia (Liberia) ; … Sa flotte se composa tout d’abord de Douglas DC-3 auxquels succédèrent un Beech 200 Super King Air ainsi que des Fokker 27 et Fokker 28. 

Douglas DC-3

En janvier 1976, l’Etat ivorien rachète toutes les parts détenues jusque là par des actionnaires tels que Sodetraf ; UTA et Air Afrique. En 1999, ses difficultés financières furent telles qu’elle dut interrompre ses opérations… pour ensuite les reprendre, après rachat par AAA (dont Air France et AIG possèdent alors 51% des parts), en 2001 sous le nom de « Nouvelle Air Ivoire ». Cette dernière a depuis repris son nom originel et est détenue à 51% par l’Etat ivoirien. Sa flotte actuelle est de trois Fokker 28 ; d’un Airbus A 321 et d’un Airbus A 319. Et les villes internationales qu’elle dessert aujourd’hui sont Accra ; Bamako ; Brazzaville ; Bordeaux ; Conakry ; Cotonou ; Dakar ; Douala ; Libreville ; Lomé ; Marseille ; Niamey ; Ouagadougou ; Paris-Orly.

xxx

 

Comments