ADC Airlines

C’est au groupement "Aviation Development Company" que l’on doit, en décembre 1984, la fondation de cette compagnie aérienne fret dont la base était à l’aéroport Murtala Mohamed d’Ikeja. Dans un premier temps, trois biréacteurs BAC-111 sont rachetés à Braniff et mis en ligne sur le réseau intérieur (Calabar ; Port Harcourt ; Lagos ; Abuja et Kaduna). 


En 1992 s’adjoignent à la flotte deux biréacteurs Douglas DC-9-31 pour desservir l’Afrique de l’Ouest (Monrovia (Liberia) ; Freetown (Sierra Leone) ; Conakry (Guinée) ; Banjul (Gambie) et Accra (Ghana)). Quant au seul Boeing 707 de la flotte, 5N-BDD, il est acquis en 1994 et mis en ligne entre l’Afrique de l’Ouest et l’Europe principalement. Cependant en l’an 2000 , suite à des problèmes financiers, les opérations sont suspendues. Elles reprennent entre 2002 et 2007 avec un, puis quatre Boeing 737 à partir de Calabar. 


 C’est que le 30 avril 2007, l’Etat nigérian veut remettre de l’ordre dans les compagnies aériennes en exigeant leur recapitalisation et un niveau de sécurité plus élevé pour beaucoup d’entre elles. Et les compagnies refusant cela (dont alors ADC Airlines) sont interdites de vol… à moins qu’elles se mettent en ordre, ce qui depuis aurait été le cas de ADC Airlines dont les avions auraient finalement pu continuer à voler jusqu'en 2011.


Hébergement photos  Hébergement photos  Hébergement photos

xxxx
Comments