Aviation civile‎ > ‎Avions civils‎ > ‎Commerce‎ > ‎

SNCASE SE-2010 Armagnac

C’est suite à une demande pour un avion long-courrier pouvant transporter 87 passagers que débute l’étude de ce quadrimoteur sous le nom de SE-2000 et appelé à être propulsé par des Gnome et Rhône 18R développant chacun 2100cv.

Image

Néanmoins ce projet en restera au stade de la planche à dessin au profit d’une version plus grande le SE-2010 Armagnac… dont le prototype effectuera son premier vol le 2 avril 1949 et sera perdu dans un accident le 30 janvier 1950.

Image

Le F-WAVA

Ce qui n’empêchera pas ,le 30 décembre de la même année, le vol du premier exemplaire de série, le F-BAVD, suivi de vols de démonstration entre 1951 et 1953. Et bien que ses moteurs soient alors des Pratt & Whittney R-4360 B13 (parmi les plus puissants de l’époque), il est envisagé de les remplacer par des Allison T40, mais cela ne se réalisera pas, la production n’allant pas au delà du 8e appareil.

Image

Et pour impressionnant qu’il fut (50 m d’envergure ; masse de plus de 77 tonnes) l’appareil n’en avait pas moins un rayon d’action trop limité (5000 km au lieu de 6500 km) que pour intéresser la compagnie Air France, qui un temps avait envisagé d’en commander une quinzaine. Même comme moyen courrier, la compagnie nationale française le jugea non rentable.

Image

Le F-WAVB aux couleurs d'Air France, qui finalement ne le retiendra pas.

Il en ira de même pour une compagnie française la TAI (Transports aériens intercontinentaux) qui exploitera quatre de ces appareils durant 8 mois (entre 1952 et 1953), et faute de rentabilité, les cédera à la SAGETA (Société auxiliaire de Gérance et d’exploitation des transports aériens). 

Image

 La SAGETA les utilisera intensivement durant le pont aérien entre Toulouse et Saïgon pour l’acheminement des troupes, du fret et du courrier.

xxx
Comments