Mes premiers pas

Retrouvez les débuts au volley-ball des différents joueurs et entraineurs du club.
Pourquoi le volley ? Comment ont-ils vécu leur début ? En bref, comment tout cela a commencé..... ???

AURELIEN CENTRAL

publié le 8 mai 2012 à 23:57 par club arpajon ESRA

Voilà mes premiers pas au volley ! 
Alors moi mes premiers pas, bah c'était quand je regardais mon frère évoluer au volley alors que j'avais peut-être 10 ans (C'est de famille ! Ma maman était volleyeuse à Arpajon il y a déjà 30 ans).

 Mais je n'avais alors pas touché une balle encore... 

C'est par la suite au collège en 5 ème avec Mme Mascetti l’entraîneur de l'équipe Féminine de Breuillet de l'époque qui était professeur. 
N'ayant jamais touché une balle, je me suis retrouvé avec 21/20 en volley !!!! 
(Oui j'ai même réussi a avoir le point de gentillesse !!)
 Et là elle me dit : " Viens à L'AS du collège" mais je n'étais pas trop tenté...  
Alors elle m'a dit de rejoindre directement le club de Breuillet. 
Je viens donc faire quelques entrainement à Breuillet l'année suivante à 12/13 ans (je ne sais plus trop) Et là c'est la révélation !
 
Je pense pas qu'il y ai un autre sport qui rapproche autant les gens et plus personnellement, qui me donne autant de plaisir à jouer !!! 

Après 6 belles années à Breuillet, le club ne satisfaisais plus ma soif de progresser ! Et je suis arrivé à Arpajon à un nouveau poste, prêt à en découdre avec la balle!!! 

A très bientôt, pour s'éclater !!

Aurélien

SEBASTIEN (libéro)

publié le 5 févr. 2012 à 08:37 par club arpajon ESRA   [ mis à jour : 5 févr. 2012 à 08:42 ]

Sébastien joue libéro pour sa première saison à l'ESRA.
Le placer à ce poste c'est pour moi lui donner un poste à responsabilité et très important pour la stabiliter de l'équipe en réception et à l'attaque.
Je ne sais pas si sébastien jouera à ce poste dans quelques années, alors à l'entrainement je n'oublie pas de le faire évoluer sur les autres postes.
En fin d'année je pense faire évoluer seb sur le poste de passeur pour qu'il améliore sa technique et sa vision du jeu.
Au début pendant les matchs, seb faisait la vidéo, pour lui c'était inutile....(mais, patrick, tu peux fixer la caméra sur un trépied !!!) pour moi c'était un artifice pour qu'il fixe son regard "de débutant "sur le jeu et l'opposition.
Début novembre il rentrait dès le début des matchs (en alternance avec le deuxieme libéro, fabrice).
Dépuis le début de l'année 2012, séb rentre en cours de match après avoir visualisé, une à deux rotations de l'équipe adverse, l'objectif est qu'il possède en rentrant une mémoire des zones ciblées aux services et des impacts d'attaques de l'adversaire.
voici ses premiers pas:
Mes débuts dans le volley :
- j'ai décidé de faire du volley suite à mon opération à la clavicule , je me suis dit que ce serait une bonne rééducation et je ne me suis pas trompé .
Mes deux premières années , je me suis entraîné un peu tout seul car dans mon ancien club, l'entraineur avait beaucoup trop de monde à gérer.
Ensuite je suis arrivé à arpajon et là j'ai commencé à vraiment aimé le volley et l'esprit d'équipe qu'il dégage .
Une choses nouvelle pour moi car je faisais un sport individuel avant ( le judo )
Bref tous cela pour dire que depuis que je suis à arpajon j'apprécie de plus en plus le volley .
Le fait de me voir progresser à chaque entraînement m'incite à faire mieux à chaque fois .
Mais j'ai aussi commencé à prendre plaisir au match , l'esprit qu'il y a et la rivalité entre les joueurs qui sont du même poste ( j'ai avec fabrice une rivalité gentille bien sur ! ).
J' essaye de faire le meilleur,pour peut être jouer pour le prochain match...c'est la concurence au sein du groupe !
sébastien.

Bénédicte (joueuse équipe féminine)

publié le 28 janv. 2012 à 02:26 par club arpajon ESRA   [ mis à jour : 28 janv. 2012 à 02:27 ]

Donc mes premiers pas au volley:

"Tout a débuté dans les années 19..., non plus sérieusement, j'ai commencé le volley à l'UNSS en 4e. Nous étions 2-3 copines à être attirées par ce sport, alors nous nous sommes inscrites.
Nous avions entraînement un midi par semaine et avions de temps en temps des matchs le mercredi après-midi.
 
Puis en seconde, une de ces copines, qui jouait en club, m'a proposé de venir jouer, ce que j'ai volontiers accepté. J'ai donc joué 6 ans en FFVB à Saintes.
 
Puis, étant étudiante à Bordeaux, j'ai fini par quitter mon club pour m'inscrire dans un club à Bordeaux, dans lequel j'ai joué pendant un an.
 
Après une pause d'une année et un déménagement en région parisienne, je me suis inscrite à l'ESRA car le volley me manquait beaucoup et c'était un bon moyen pour rencontrer du monde.
 
Voilà, je joue maintenant depuis 7 ans à Arpajon (oh là là, ça ne nous rajeunit pas tout ça!!)et c'est toujours un plaisir de se trouver sur un terrain, surtout quand il y a une bonne ambiance!"

Guilain (centrale de l'équipe Masculine)

publié le 30 nov. 2011 à 07:39 par beauple guilain

Ma vie sportive a commencé dès 6 ans par la pratique d'un sport individuel : l'escrime. J'ai pratiqué ce sport pendant 23 ans.

Ensuite, j'ai eu envie de "changer d'air" et je me suis tournée vers un sport que j'aimais pratiqué durant l'école : le volley.

Je suis arrivé au club d'Arpajon en 2005 où j'ai débuté en loisirs. 2 ans de loisirs ont fait resurgir en moi l'aspect compétition, dépassement de soi,... 
Du coup, après une année de break, j'ai décidé de monter d'un niveau et de passer dans le groupe de compétition.

Aloïse (centrale de l'équipe féminine)

publié le 7 avr. 2011 à 13:32 par club arpajon ESRA

Depuis toute petite j'ai baigné dans l'atmosphère du volley, mes parents jouaient et c'est grâce à eux que mon goût pour ce sport est né !!
Je jouait dans les parcs avec mes parents et nos meilleurs amis, et finalement j'ai décidé de m'inscrire en club à l'age de 11 ans. J'ai donc cherché et j'ai eu de la chance d'être accepté à Breuillet même si je n'avais pas l'âge requis.
J'ai par la suite changer de club à mainte reprise (Plessis, Saint Vrain,...) pour arriver cette année à Arpajon.
Le volley est devenue pour moi une passion que j'essaie de faire partager.
Je serai peut être contrainte par mes études  de mettre en suspend le volley; mais je compte bien continuer de jouer pour le plaisir et reprendre les entrainements dès que cela sera possible.

Feï (receptionneuse de l'équipe Féminine)

publié le 14 mars 2011 à 07:29 par beauple guilain

J'ai commencé le volley à 17 ans, durant ma deuxieme année de lycée. J'ai été attiré par ce sport car en Chine il est tres souvent diffusé à la télé (à l'époque de mes parents l'équipe chinoise féminine était premiere mondiale). Du coup, j'ai eu envie de me lancer dans ce sport. 

Au début, il n'y avait pas de professeur pour m'expliquer les techniques, j'ai appris par moi même, avec la télé et mes amis. je jouais beaucoup avec les garçons juste à se faire des passes en rond et sans filet. J'ai commencé à joué sur un filet seulement à l'université de Shenyang, lors de mes études d'économie. En Chine, il était difficile de trouver une équipe uniquement féminine. Du coup, on jouait en mixte, sans placement particulier, on était très polyvalent, chacun joue a la place à laquelle il se trouve. Il n'y a pas vraiment de coocpération. 

je suis arrivée en france en 2003 mais n'ai pas touché au volley avant septembre 2010. Par rapport à la chine, j'ai appris beaucoup de chose à cotoyer les filles ainsi que les différents entraineurs aussi bien sur le placement que sur le physique. Ca m'a beaucoup changé de la Chine, j'ai compris l'esprit du volley et l'ambiance de l'équipe afin de gagner un match. Pour l'instant, je ne suis que libéro ayant encore quelque soucis à l'attaque et en vitesse de déplacement. J'ai une réception assez stable mais j'espere bien évoluer au cours des années à venir afin de passer sur la ligne avant, pourquoi pas en passeuse ou même en attanquante.

Basile (receptionneur attaquant de l'équipe masculine)

publié le 5 mars 2011 à 00:09 par beauple guilain

Mes premiers sports étant la gymnastique et la natation, je me suis mis au volley en AS au lycée après 12 ans de pratique pour le premier et 8 ans pour le second.

J’ai poursuivi en AS durant tout le lycée puis en études. Mon coach d’AS à l’IUT s’entrainait également en club à l’époque à Lorient, en R2 et m’a convaincu sans grande difficulté à venir essayer en club. Bien que n’ayant pas le niveau de l’équipe, j’ai pu commencer à acquérir d’assez bonnes bases techniques. Au bout d’1 an, et de la fin de mon IUT, pour mes études et le début de mon activité professionnelle, j’ai poursuivi le volley à Strasbourg en AS puis à Valenciennes dans un club belge pour une très courte durée, le travail m’amenant rapidement en région parisienne.

Au bout d’1 an de « pause », j’ai repris le volley  depuis 3 ans en Corpo avec mon travail, continuant de renforcer mes bases « volleyballistique ». Les entrainements consistant principalement à faire du « jeu », j’ai souhaité cette année reprendre le volley en club avec mon inscription à Villebon pour reprendre la part technique. A mi-saison avec Villebon, un certain  joueur ;-) , Stéphane, m’a vivement encouragé pour que je vienne également jouer avec Arpajon pour la suite de la saison

Emilie (Mime) (attaquante et capitaine de l'équipe féminine)

publié le 20 janv. 2011 à 01:03 par beauple guilain

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai débuté le volley au collège, tout d’abord en EPS puis finalement, après avoir testé la gymnastique et le rugby, je me suis inscrite à l’AS volley le mercredi après-midi.

J’ai continué au lycée mais appréciant particulièrement ce sport, je me suis inscrite dans le club de Saint germain les Arpajon. J’y suis resté pendant 4 ans. J’y ai fait une seule année de féminin puis essentiellement du mixte.

Sortant de 7 années de natation intensive, avec tous les soucis qu’un sport individuel pouvait apporter, j’avais vraiment envie de m’intégrer dans une équipe, d’avoir une ambiance chaleureuse et conviviale, contrairement à la piscine où la gagne menait la barque à tel point que l’on arrive à se faire des ennemis au sein du même club.

Puis, à la fac, j’ai abandonné le volley pour faire du foot. J’ai voulu tester un autre sport par équipe, mais n’ayant pas assez de fille, j’ai dû jouer avec les garçons. L’ambiance très macho ne m’a pas du tout convenu et m’a même un peu dégouté du sport en général.

Voilà la première raison qui m’a fait abandonner le sport. La deuxième étant bien évidemment les études. Mais au bout de 4 ans à flemmarder, j’ai décidé de reprendre une activité physique, à Arpajon. Les débuts furent un peu laborieux, les courbatures rythmant beaucoup les après entrainements. Mais petit à petit, j’ai réussi à m’imposer au sein de l’équipe féminine.

Cela fait maintenant 2 ans que je suis capitaine. C’est un rôle qui me tient tout particulièrement à cœur, j’aime organiser et gérer les matchs, encourager mes filles quand le morale s’écroule ou bien pousser un petit coup de gueule.

Pascale (coach groupe Loisir, passeuse équipe Féminine et Trésoriere du club)

publié le 20 déc. 2010 à 02:17 par beauple guilain

Tout a commencé au collège où j'ai fait un peu de volley sur un trimestre et mes notes dans ce sport étaient plutôt bonnes. Ce qui a facilité mes débuts.
Mais ma passion pour le volley est née lors de ma première année à la faculté de Tours.
En effet, je me trouvais en cité universitaire dans l' enceinte de la fac de sciences et il y' avait une salle de ping pong où l' on pouvait aller jouer librement, ce que je faisais avec une copine. 
Dans cette salle, j' ai fait la connaissance d' un copain qui jouait au volley en régionale dans un club à saint Cyr. Il m' a convaincu de venir à un entrainement avec lui au gymnase de la fac , géré par un joueur de Pro A, Marc CONRE, un super réceptionneur du Tours volley ball. Cela avait l' air si facile en le voyant et en plus, il savait comment faire pour que l' on s' amuse tout en améliorant notre technique dans ce sport.
J' ai adoré et continué à suivre ses entrainements 2 à 3 fois par semaine.

Et après, j' ai toujours continué à jouer....

Yves (passeur équipe Maculine)

publié le 16 déc. 2010 à 13:06 par beauple guilain

Au collège j'aimais bien les rares séances de sport où on jouait avec
un ballon de volley.

En 2nde j'étais interne au lycée technique de Toulouse et un camarade
de classe, interne lui aussi, jouait au volley avec le club ASSU du
lycée. C'était le professeur d'atelier ajustage-montage qui encadrait
les deux équipes, cadets et juniors. On l'appréciait bien. Je me
souviens encore qu'il nous avait conseillé de se trouver une activité
physique pour s'entretenir en prenant de l'âge.

Il y avait entraînement ou matchs le lundi soir et le jeudi après-midi
au gymnase du lycée. A son retour le camarade en question nous parlait
avec enthousiasme de ce qu'il vivait. Du coup, à la rentrée de 1ère,
avec un autre camarade nous nous sommes inscrits à l'équipe cadets du
lycée.

Par la suite j'ai quasiment toujours joué au volley, que ce soit
pendant mes études supérieures, puis au service militaire et ensuite
pendant ma vie professionnelle. C'était toujours un niveau de type
loisirs. J'aime bien jouer à la "baballe" et partager ce plaisir avec
mes équipiers et mes adversaires.

Ma rentrée de 1ère c'était en 1972 et j'avais 16 ans.
C'est à la rentrée 1972 que le jour de repos scolaire hebdomadaire est
passé du jeudi au mercredi (pour l'enseignement supérieur c'est
l'inverse), vous vous en souvenez tous, n'est ce pas !

1-10 of 11