Matériel

Pour grimper en salle à l'ESC15, vous avez besoin d'une tenue de sport, d'un baudrier, d'une paire de chaussons et d'un système d'assurage avec son mousqueton à vis. Les cordes sont laissées à demeure dans les gymnases.

 Harnais, baudriers Randonnée, Escalade,Trail - Corax PETZL - Harnais, baudriers  Mousqueton Randonnée, Escalade,Trail - Attache 3D DECATHLON - Escalade, alpinisme Coinceurs, systéme d'assurage Randonnée, Escalade,Trail - REVERSO 4  ( gris ) DECATHLON - Escalade, alpinisme


Le club ne propose pas l'emprunt de matériel


Conseils pour l'achat du matériel nécessaire

 

Quelques boutiques

  • Au vieux campeur  (Quartier latin)
  • Expé (Gare de Lyon)
  • 9C+ (Suresnes)

  • Décathlon & GoSport : ces chaînes possèdent peu de choix, mais elles peuvent être moins chères que les autres magasins

 

> La tenue de sport

Évitez les pantalons trop longs au niveau des pieds, ils risquent de vous gêner en grimpant. Vous pouvez par exemple prendre un pantacourt qui vous protègera les genoux sans vous gêner les pieds.


> Les chaussons


Les chaussons d'escalade sont généralement ajustés à la taille du pied : cela permet d'améliorer les sensations (le sens du toucher des pieds) et d'augmenter la force au bout du chausson. Un chausson trop grand va se plier quand vous serez sur la pointe, et vous perdrez en force et en précision sur les pieds. C'est pourquoi de nombreux vendeurs vous conseilleront une taille de chaussons en dessous de votre pointure habituelle.

Attention cependant, en choisissant des chaussons trop petits, il est possible que vous ne les supportiez pas et cela pourrait vous dégoûter de l'escalade. Donc, si vous êtes débutant, ne prenez pas non plus des chaussons trop petits ! Lors de l'achat, choisissez une pointure ajustée et demandez-vous si vous pouvez garder vos chaussons aux pieds pendant au moins une demi-heure. Si ce n'est pas le cas, prenez une paire plus grande !

En salle, vous userez beaucoup vos chaussons car le mur et les prises sont abrasifs. Leur durée de vie ne sera, au mieux, que d'une ou deux saisons pour une pratique régulière. Par conséquent, inutile d'investir dans une paire à 80 euros pour commencer…

Le milieu de gamme chez Décathlon est une bonne alternative : carres correctes, assez rigides, pas trop cambrés donc moins douloureux et plutôt confortables. Par contre, évitez les modèles premier prix (trop peu évolutifs et trop souples pour se sentir à l'aise).

Préférez un modèle à scratch ou à lacet, ce qui permet de bien ajuster le serrage. (les lacets permettent un serrage plus précis mais sont moins rapides à enlever et à remettre entre chaque voie).

Enfin, le plus important est que vous vous sentiez bien dedans


> Le baudrier


Harnais, baudriers Randonnée, Escalade,Trail - Corax PETZL - Harnais, baudriers

Il existe principalement deux types de baudriers : avec un seul ou un double pontet central. Il vaut mieux s'orienter vers le second type car le système d'assurage est mieux positionné et c'est plus adapté pour les sorties falaise et indispensable pour les sorties montagnes à deux cordes.

Tous les baudriers ont la même “solidité” (garantie par une norme), ce n'est pas parce que c'est plus cher que c'est mieux ! Le prix varie principalement selon le confort et l'équipement. A prix égal préférez ceux avec un réglage des cuisses (qui permet d'être toujours à l'aise).

 

> Le système d'assurage


Coinceurs, systéme d'assurage Randonnée, Escalade,Trail - REVERSO 4  ( gris ) DECATHLON - Escalade, alpinisme

Éviter le 8 qui est un système maintenant dépassé (difficile à utiliser et vrille les cordes). Les systèmes à freinage assisté (par exemple, le GriGri, le Cinch, etc) sont à proscrire pour les débutants : ils coûtent cher, peuvent donner une fausse impression de sécurité et nécessitent de l'expérience pour être utilisé en sécurité.

Il vaut donc mieux vous tourner vers des tubes. Il y en a différents modèles :

  • les plus simples, qui conviennent très bien pour la salle,
  • ceux avec des gorges pour améliorer le freinage (peut être utile pour les personnes légères mais pas indispensable non plus !).
  • ceux améliorés qui peuvent servir pour certaines manipulations (assurage du second directement en l'accrochant à la falaise - position autobloquante). Cette dernière version est très adaptée si vous voulez sortir en falaise et plus particulièrement sur des grandes voies. On peut par exemple citer le reverso, l'ATC guide, le toucan, etc.

Recommandation : Si le budget n'est pas un problème, mieux vaut investir dans le second type (reverso, ATC Guide, …). Il fonctionne parfaitement en salle et permettra d'aborder la falaise et les grandes voies. La différence de budget est moins importante que de devoir en racheter un quelques mois plus tard.

 

> Le mousqueton à vis


Mousqueton Randonnée, Escalade,Trail - Attache 3D DECATHLON - Escalade, alpinisme

Il en existe de nombreux modèles, chacun ayant ses atouts et ses défauts.

Il vaut mieux en prendre un qui ait une ouverture assez large du doigt dit "mousqueton HMS" ou "mousqueton en poire" et qui n'accroche pas la corde ou le système d'assurage (c'est à dire un qui n'ait pas de bec). C'est ce qu'on appelle le système key-lock

Il peut être automatique ou semi-automatique (que certains n'aiment pas car il peut donner la mauvaise habitude d'oublier de contrôler le verrouillage de la vis ; mais d'un autre côté, il assure la fermeture systématique de la vis).

Certains sont munis d'une petite bague de couleur (rouge souvent) qui attire l'attention lorsque la vis est mal fermée. Cela peut être un plus pour un contrôle plus rapide du serrage de la vis.

Éviter d'en prendre des très gros : ils peuvent s'avérer lourds et encombrants et ils ne sont pas plus résistants !