Projet ANR-10-FRAL-0006

La faillibilité et la culture de l'erreur dans la médecine.
Aspects historiques, épistémologiques et éthiques (1500-1650)


En médecine, les fautes opérationnelles (all. Kunstfehler, angl. mistake, lat. deceptio, falsum) relèvent de la pratique quotidienne alors que les erreurs (all. Irrtum, lat./angl. error) se rapportent au raisonnement clinique ou à la formation d’une théorie scientifique. Ces deux concepts fondamentaux (faute/erreur), aux implications éthiques et épistémologiques bien différentes, ont une histoire qui est indissociable de l’émergence de la pensée médicale moderne. Entre XVIe et XVIIe siècles, le débat sur l’erreur se concentre entre la France, l’Italie et les pays germanophones. La faillibilité médicale semble préoccuper les médecins d’une façon toute nouvelle car la prévention des fautes et des erreurs commence à être intégrée aux spéculations sur la décision médicale. Tradition et innovation s’affrontent. Toutefois, ces témoignages d’une culture de l’erreur médicale ont été jusqu’ici laissés pour compte. Le projet ERMED vise à étudier la genèse et le développement de la réflexion sur la faillibilité médicale.

Nos trois principaux objectifs: premièrement, écrire un chapitre oublié de l’histoire de la médecine moderne, en reconstituant la cartographie d’un débat où les transferts culturels sont caractérisés par un goût prononcé pour la critique et l’exercice du franc-parler (parrhesia) ; deuxièmement, par le croisement des sources et l’analyse comparative des contextes de production des débats, montrer de quelle manière la médecine de la Renaissance fait appel simultanément à des réflexions d’ordre épistémologique et éthique pour relever les défis d’une pratique en transformation ; pour finir, ancrer le discours actuel sur les medical mistakes et la malpractice aussi bien que celui sur la personalised medicine dans sa propre histoire culturelle en l’éclairant d’un jour nouveau.


Les principaux axes du projet

Aspects épistémologiques
 Dire les erreurs (des autres) : terminologie et rhétorique des discours sur l’erreur
Peut-il y avoir une médecine infaillible ? Statut épistémologique de la médecine
Méthodes de lutte contre les erreurs : variété des approches théoriques de l’erreur

Aspects éthiques et juridiques
Dangers des erreurs du patient, dangers des erreurs du médecin
Les règles d’or : Cautelae dans la pratique médicale quotidienne
Observationes : analyses de cas cliniques et/ou de controverses
Chirurgiens, médecins universitaires, vetulae, empiriques : conflits, stratégies, concurrences
Payer ses erreurs : déshonneur, indemnisation, méfiance


L'équipe

Coordinateurs
 Roberto POMA (Université Paris-Est Créteil)
 Mariacarla GADEBUSCH BONDIO (Institut für Geschichte und Ethik der Medizin der Technischen Universität München)

Équipe française
 Christian DELORENZO, ingénieur post-doctorant (Juin 2011-Novembre 2011)
 Anna SCHMITT, doctorante (Juin 2011-Janvier 2013)
 Dominique DEMANGE, ingénieur post-doctorant (Septembre 2012-Août 2013)
 Jocelyne SFEZ, ingénieur post-doctorant (Septembre 2013-)
 Daniele LORENZINI, doctorant (Septembre 2013-)

Équipe allemande
 Klara VANEK, Wissenschaftliche Mitarbeiterin
 Kathrin LUKASCHEK, Wissenschaftliche Hilfskraft (Juin 2011-Octobre 2013)
 Leo MAIER, Wissenschaftliche Hilfskraft (Juin 2011-Octobre 2013)
 Sebastian FINSTERER, Wissenschaftliche Hilfskraft (Novembre 2013-)
 Daniel ERLEWEIN, Wissenschaftliche Hilfskraft (Février 2014-)




Wolfenbüttel Summer School (August 2013)