M. Xavier TABET


 


•  Habilité à diriger des recherches
•  Maître de conférences (MCF) en études italiennes
•  UFR LLCE / LEA : Langues, Littératures et Civilisations Etrangères / Langues Etrangères Appliquées
•  Discipline : Etudes italiennes


1.    Formation et diplômes

1984 : admis à l’Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud/ Fontenay.
1985 : licences d’italien (Paris III) et de philosophie (Paris IV).
1986 : maîtrise d’italien sous la direction de M. Adelin Fiorato (Paris III): « Ecriture et pensée chez Giordano Bruno » (mention très bien).
1988 : admis à l’agrégation d’italien.
1989 : dea de sciences politiques à l’Université Paris IX.
1996 : doctorat nouveau régime : « La chute de la république de Venise : l’événement et ses récits ». Sous la direction de M. Alessandro Fontana, Professeur à l’ENS Fontenay/Saint-Cloud. Jury : M. Alessandro Fontana (ENS), M. Norbert Jonard (Professeur à l’université de Dijon), M. Jacques Revel (Directeur de l’EHESS, président du jury), Mme Giuditta Rosowsky (Professeur à l’université Paris VIII), M. Georges Saro (maître de conférences à l’université Paris III). Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.
2005 (novembre) : habilitation à diriger des recherches soutenue à Paris VIII. Jury : Mme Mariella Colin (Professeur à l’Université de Caen), Mme Françoise Decroisette (Professeur à l’université Paris VIII, directrice de l’HDR), M. Piero Del Negro (Professeur à l’Université de Padoue), M. Enzo Neppi (Professeur à l’Université de Grenoble), M. Diego Quaglioni (Professeur à l’Université de Trento), M. Jean-Claude Zancarini (Professeur à l’ENS-LSH de Lyon, président du jury).
    
2. Enseignement

1989-1996 : lecteur-attaché linguistique à l’Université Cà Foscari de Venise (cours portant sur les rapports culturels et politiques entre la France et l’Italie aux XIXème et XXème siècles, cours de traduction, cours de méthodologie de l’analyse des textes à tous les niveaux du cursus).
1996-1999 : maître de conférences à l’université Lille III en langue et civilisation italiennes (en particulier les cours d’agrégation sur Machiavel, puis sur la culture florentine à l’époque de Laurent le Magnifique au Capes).
1999-2007 : maître de conférences à l’université Paris VIII en langue et civilisation italiennes. Cours monographiques sur les principaux auteurs du XIXème siècle en Italie, à tous les niveaux du cursus de la Licence : Foscolo, Leopardi, Manzoni, Nievo, Verga, D’Annunzio, Marinetti. Cours panoramique sur l’histoire et la politique en Italie de la Révolution française au Fascisme, régulièrement assuré en deug. Cours en mastère histoire/langues sur le mythe littéraire et politique de Venise, en 2004/2005 et 2005/2006. Cours de version régulièrement assurés à tous les niveaux de la licence. Cours de méthodologie de l’explication de textes régulièrement assurés à tous les niveaux de la licence. Le service est bien entendu de 192 heures par an (équivalent TD), réparties à Paris VIII, selon un régime particulier, en 4 cours annuels ; cela fait dans la pratique 4 cours de 37h30 par an à assurer.
2004 : professeur invité, durant un mois (durant mon semestre « sabatique » obtenu au CNU), au département d’études historiques de l’Université de Venise (20 heures de cours au niveau du « Dottorato » sur le mythe de Venise, de l’Ancien Régime au XIXème siècle).
2004, 2005 et 2006 : professeur invité, au département d’études juridiques de l’Université de Trento en Italie (en 2004 10 heures de cours en troisième année sur la pensée de Machiavel et sur les « usages » de Machiavel en Europe aux XIXème et XXème siècles ; en 2004, 10 cours au niveau du « Dottorato » sur le droit pénal de l’Italie libérale et du fascisme italien et sur les rapports entre le droit et la littérature aux XIXème et XXème siècles ; en 2005, 10 heures cours sur la notion de crime contre l’humanité dans la pensée juridique et la littérature européenne du XXème siècle ; en 2006, 10 heures sur Cesare Beccaria et la révolution française).
 

3. Activités administratives et responsabilités universitaires

1989-1996 : responsable pour l’ensemble de la Vénétie des activités du bureau de coopération linguistique  et universitaire de l’Ambassade de France en Italie, en liaison avec les Universités de Venise, Padoue, Udine, les Alliances françaises de Vénétie et du Frioul, les associations de d’enseignants du secondaire de la région.
1996-2005 : direction du département d’italien de l’Université Paris VIII (2000/2002), responsable des relations avec le département de Langues étrangères appliquées de Paris VIII (2000/2005), responsable des relations internationales et des programmes Erasmus/Socrates pour le département d’italien (2000-2006), membre de la commission de spécialistes de langues romanes (2001/2005) de l’UFR Langues de Paris VIII et membre du Bureau de la commission de spécialistes depuis 2004. Membre des commissions de spécialistes en langues romanes de l’Université de Caen et de l’ENS-LSH de Lyon.
2005 : membre du jury au concours d’entrée de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm (italien, jury B/L). Membre du jury du concours d’entrée de l’Institut National du Patrimoine.
2006 : élu au Conseil Scientifique de l’Université Paris 8 et élu au Bureau de la vice-présidente du Conseil Scientifique de l’Université Paris VIII.
 

4. Responsabilités scientifiques et organisation de colloques

 Colloque des  5 et 6 Juin 2003 à l’ENS LSH Lyon: Machiavel aux XIXème et XXème siècles (organisé en collaboration avec Paolo Carta, professeur à l’Université de Trento).
 Colloque des 4, 5 et 6 juin 2004 à Paris VIII: Actualité de Machiavel (suite du précédent).
 Colloque des 19 et 20 novembre 2004 à l’Université de Caen: Venise au XIXème siècle. La construction d’un mythe européen : problèmes historiographiques et représentations littéraires (organisé en collaboration avec Christian del Vento, maître de conférences à l’Université de Caen).
Colloque du 6 mars 2008 à l’ENS-LSH Lyon sur « Les écrivains italiens et la Révolution française ».
Membre du comité de rédaction de la revue Laboratoire italien.
Membre de l’UMR 5206 : « Triangle : discours du politique en Europe » de l’ENS-LSH.
 

5. Publications

 a. Ouvrages et éditions de textes parus

1.Machiavel, Discours sur la première décade de Tite-Live, traduction et annotation, en collaboration avec Alessandro Fontana, Paris, Gallimard (Bibliothèque de Philosophie), 2004.
2. Pierre Daru, Histoire de la République de Venise, introduction, édition du texte, annotation et constitution des annexes, en collaboration avec Alessandro Fontana,  Paris, Robert Laffont (Collection Bouquins), 2 volumes, 2004.
3. Langue et écriture de la république et de la guerre. Etudes sur Machiavel, ouvrage sous la direction d’Alessandro Fontana, Jean-Louis Fournel, Xavier Tabet, Jean-Claude Zancarini, Turin, Name Edizioni, 2004.
4. Scritti su Machiavelli, en collaboration avec Paolo Carta et Christian Del Vento, Nicolodi Editore, Roveretto, 2004.
5. Le mythe de Venise au XIXème siècle, sous la direction de Christian del Vento et Xavier Tabet, Caen, Presses Universitaires de Caen, 2006.
6. Machiavelli nel secolo XIX e XX, sous la direction de Paolo Carta et Xavier Tabet, Padoue, Cedam, 2006.


b. Articles, communications et travaux publiés (ne sont pas mentionnées les communications et interventions non publiées)

1. « Venezia e la Francia: ombre e luci », dans Venezia da Stato a Mito, catalogue de l’exposition organisée par la Fondation Cini du 20 août au 30 novembre 1997, Venise, Marsilio, 1997, p. 129-135.
2. « Venise, mai 1797 : la révolution introuvable », dans Venise 1297-1797. La république des Castors, Paris, ENS éditions, 1997, p. 129-149.
3. « La chute de la république de Venise à travers la correspondance diplomatique de l’ambassadeur de France à Venise, Jean-Baptiste Lallement  et de son secrétaire de légation, Joseph Villetard », dans Venise 1297-1797. La république des Castors, Paris, ENS éditions, 1997, p. 263-331.
4. « Venise 1797-1997. Célébration ou commémoration? », dans le numéro de juillet-août 1997 de la Revue des Deux Mondes intitulé : « Venise l’insoumise », p. 84-95.
5. « Regards français sur Leopardi », dans le numéro de janvier 1998 de la Revue des Deux Mondes  intitulé : « Leopardi: l’écriture de la résistance », p. 68-82.
6. « Trois chapitres des Discours sur la première décade de Tite-Live, de Machiavel », dans Chroniques italiennes, n°53, 1998, p. 77-87.
7. « Casanova: la politique du libertin », dans le numéro de juillet-août 1998 de la Revue des Deux Mondes intitulé : « Casanova: à la recherche du plaisir perdu », p. 65-80.
8. « Bonaparte, Venise et les îles ioniennes: de la politique territoriale à la géopolitique », dans Cahiers de la Méditerranée, n°57, décembre 1998, p. 131-141.  
9. « 1796-1799. Le triennio rivoluzionario et l’idée italienne: le cas vénitien », dans Vert, blanc, rouge. L’identité nationale italienne. Images et débats concernant, en Italie, la question de l’identité nationale, actes du colloque des 24 et 25 avril 1998 à Rennes II, édités par « Les Publications du Lurpi » (collection Les prismes de l’Histoire), 1999, p. 67-79.
10. « Le débat autour de l’unité italienne », dans le numéro de mai 1999 de la Revue des Deux Mondes intitulé : « Regards sur l’Italie », p. 83-94.  
11. « Ugo Foscolo, des désillusions italiennes à la Venise retrouvée », dans Chroniques italiennes, n°61, 2000, p. 127-147.
12. « Foscolo et la révolution vénitienne », dans  Foscolo et la Révolution française, sous la direction de Enzo Neppi et Gilles Bertrand,  Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, 2004, p. 37-67.
13. « ‘L’ennemi de l’Etat’ dans la pensée juridique et le droit pénal du fascisme italien », dans Figures de l’ennemi en Italie, de la Renaissance au XXème siècle, textes recueillis par Laura Fournier-Finocchiaro, Paris, L’Harmattan, 2004, p. 91-113.
14. « Machiavel après Machiavel, note pour un travail à faire » (postface à l’ouvrage, en collaboration avec Alessandro Fontana), dans Langue et écriture de la république et de la guerre. Etudes sur Machiavel, ouvrage sous la direction d’Alessandro Fontana, Jean-Louis Fournel, Xavier Tabet, Jean-Claude Zancarini, Turin, Name Edizioni, 2004, p. 487-497.
15. « Machiavel et le fascisme italien », dans Langue et écriture de la république et de la guerre. Etudes sur Machiavel, ouvrage sous la direction d’Alessandro Fontana, Jean-Louis Fournel, Xavier Tabet, Jean-Claude Zancarini, Turin, Name Edizioni, 2004, p. 467-487.
16. « Alle origini del mito risorgimentale di Machiavelli », dans Scritti su Machiavelli, Nicolodi Editore, Roveretto, 2004, p. 59-83.
17. « La ‘Venise nouvelle’ de Pierre Daru », dans  Pierre Daru, Histoire de la République de Venise, Paris, Robert Laffont (Collection Bouquins), 2004, vol. I, p. 9-44.
18. « La vision de l’histoire de Venise par les libéraux français de la Restauration : un article d’Adolphe Thiers, en 1823, sur l’Histoire de la république de Venise (1819) de Pierre Daru », dans Laboratoire italien, 5, 2004, p. 221-239.
19. « ‘Sauver Venise’ ou les métaporphoses du mythe », dans le numéro de juin 2005 de la  Revue des Deux Mondes intitulé : « Etats d’urgence », p. 145-160.
20. « La ‘troisième Venise’ : un mythe italien de l’entre-deux-guerres », in Laboratoire italien, 6,  2006 p. 137-173.
21. « Les Venises du XIXème siècle » (signé avec C. Del Vento), in Le mythe de Venise au XIXème siècle, Caen, Presses Universitaires de Caen, 2006, p. 7-14.
22.  « La vision historique du passé vénitien au XIXème siècle en France », in Le mythe de Venise au XIXème siècle, Caen, Presses Universitaires de Caen, 2006, p. 27-47.   
23. «  L’Histoire de la république de Venise (1819) de Pierre Daru : aux origines de la vision historique et politique du passé vénitien au XIXème siècle », in Venise en France. Du romantisme au symbolisme, sous la direction de Claire Barbillon et Gennaro Toscano, Paris, Ecole du Louvre, 2006, p.  15-35.
24.  « Interpretazioni e ‘usi’ politici del Machiavelli » (signé avec P. Carta), in Machiavelli nel secolo XIX e XX, Padoue, Cedam, 2006, p. 1-9.
25. « Il ‘mito risorgimentale’ di Machiavelli », in Machiavelli nel secolo XIX e XX, Padoue, Cedam, 2006, p. 67-87.
26. « Machiavel et le fascisme », in Machiavelli nel secolo XIX e XX, Padoue, Cedam, 2006, p. 215-235.

c. Articles de vulgarisation parus

1. « 12 mai 1797: la république meurt sans combattre », en collaboration avec Jean-François Chauvard, dans L’Histoire, mars 1997, p. 36-41.
2. « Recension de La république des castors (Paris, ENS Editions, 1997) », dans le numéro de juillet-août 1997 de la Revue des Deux Mondes intitulé : « Venise l’insoumise », p. 136-138.  
3. « Recension de l’ouvrage de Michele Canonica et Florence Vidal, Italiens à Paris et en Ile de France (publié par la chambre de commerce de Paris, 1997) », dans La Trace, décembre 2001, p. 70-73.
4. « Les machiavéliques contre Machiavel », in Le vrai Machiavel, numéro hors-série du Nouvel Observateur, juillet-août 2007, p ; 18-22.
5. « L’ombre de l’échafaud. La droite et la peine de mort », in Les droites de 1789 à 2007, numéro hors-série du Nouvel Observateur, novembre-décembre 2007, p. 52-56.

d. Traductions publiées

1. Collaboration à la traduction et à l’annotation de Venise et la Révolution française. Les 470 dépêches des ambassadeurs de Venise au Doge. 1786-1795, ouvrage collectif dirigé par A. Fontana, F. Furlan, G. Saro, Editions Robert Laffont, collection Bouquins,  1997.
2. Renzo De Felice, Les interprétations du fascisme, Paris, Editions des Syrtes, 2000.
3. Sergio Romano, Le nouveau désordre mondial, Paris, Editions des Syrtes, 2003 (en collaboration avec Pierre Laroche).


e. Articles à paraître en 2008

1. « Machiavelli e Venezia : due miti ottocentschi », in Machiavellismo e machiavellismi nella tradizione politica europea, sous la direction de Enzo Baldini, Turin, Fondazione Firpo (vol. sous presse), 15 pages.
2. « Le mythe de la mer dans les écrits nationalistes vénitiens (1900-1922) : aux origines du ‘fascisme adriatique’ », in Le mythe de la mer dans la culture italienne, sous la direction de Pierre Girard et Susanna Longo, Lyon, 10 pages.
3. « L’impresa di Fiume », in Le guerre degli italiani, sous la direction de Mario Isnenghi,Torino, UTET (vol. sous presse), 20 pages.
4. « Le mythe français de Daniele Manin », in Manin e l’esilio, sous la direction de Michele Gottardi et Mario isnenghi, Ateneo Veneto, Venise.

f. Volume à paraître en 2008

  1. Nouvelle traduction, introduction et édition commentée de Cesare Beccaria, Des délits et des peines, Paris, Gallimard (Bibliothèque de philosophie), en collaboration avec A. Fontana.