LANCEZ-VOUS AVEC NOUS!

https://www.facebook.com/pages/%C3%96till%C3%96-2014-Team-56-Endurance-Shop/520434481407816?success=1  http://www.alvarum.com/team56ajd


***** ÖTILLÖ, Première Chronique…
 

« C’est avec un immense honneur que je vous annonce la participation d’un équipage 100% ASC Cormaris Triathlon à un rendez vous que CNN a classé en 2012 comme l’une des courses les plus endurantes au monde. Ce défi se nomme ÖTILLÖ, une phonétique du nord de l’Europe qui donne déjà des frissons rien qu’en le prononçant.

C’est certainement les 2 triathlètes les plus aguerris de l’ASC Cormaris Triathlon qui seront alignés le 1ier septembre prochain. L’un a été Finisher de l’EmbrunMan, l’autre Finisher de l’Iron Man de Roth.

Je vous présente 2 athlètes généreux dans l’effort et dont la vocation a toujours été tournée vers les autres: Emmanuel Vaslet et Fabien Gauthier.

Leur équipe portera le même nom que le partenaire engagé de l'ASC Cormaris Triathlon, " Endurance Shop". Seule équipe masculine française en lice, ces deux athlètes auront la lourde responsabilité de représenter la nation. » 

Chuong Pham-Minh Team 56 Manager & Président de l’ASC Cormaris Triathlon – Club de la Ville de Cordemais


***** Terres Sauvages et Fjords…
 
« Ils sont fous, ces Suédois! Qui organisent une course de 75 km dans l’archipel de Stockholm...
Entre Sandhamn, l’île de départ, et Utö, où est située la ligne d’arrivée, il y a déjà 65 km à faire en courant, par équipes de deux. Et 10 autres kilomètres en nageant, pour relier la vingtaine d’îles qui jalonnent ce parcours hors du commun.
C est 1’Ö-till-Ö (« d île en î1e », en suédois), qui ferait de cette épreuve, selon ses participants, l’une des plus belles mais aussi l’une des plus dures au monde...»
La course s’effectue par équipes de deux. Et les règles sont assez strictes. Jamais plus de 100 m d’écart sur la terre ferme et surtout jamais plus de 10 lorsque l’on nage. La sécurité est primordiale, et certains accessoires sont obligatoires.
« On a un sac à dos à l’intérieur duquel il y a de quoi être autonome en boisson et quasiment en nourriture. On doit aussi avoir un téléphone avec une puce pour être suivi par satellite, des pansements compressifs, un compas, une carte étanche et un sifflet, on porte 3 ou 4 kilos sur le dos » explique un  participant. »
Extrait de « Complètement Givrés », article publié dans l’équipe Magazine du 24 août 2013 

***** La Bande Annonce 2014…

 


Comments