Accueil‎ > ‎

Actu En Déliaison

(dossier téléchargeable en bas de la page)

Dégraissée/《除脂》

Création du 8 au 13 novembre 2016 (relâche jeudi), version française.
le samedi 12 novembre à 18h, version chinoise
théâtre Le Colombier (Bagnolet)

contact : endeliaison@gmail.com

texte : Cyril Hériard Dubreuil / 西利者
traduction : Wei Xiaoli 魏筱丽译者
mise en scène  (version française) : Rouvrais / Hériard Dubreuil

mise en scène (version chinoise) :
Rouvrais / Hériard Dubreuil / 卢卫与西利导演

décor/son  背景、声音 :
Rouvrais / Hériard Dubreuil / 卢卫与西利
musique / 音乐 : Cyril Hériard Dubreuil / 西利
lumière 灯光 : Louise Gibaud

avec
Alice Carel (version française)
Cyril Hériard Dubreuil (version chinoise) / 西利演员

l’histoire :

« Violette parle à quelqu'un. Il s'appelle Calvin. Elle l’a  aimé. On ne sait pas qui il est, on ne sait même pas s'il est vraiment là. Lui ne parle pas. Violette s'adresse à lui et on comprend au fil des mots et des hésitations qu'elle a voulu vivre une passion : écrire de la poésie. Sa poésie n'était peut-être pas très bonne mais elle avait un besoin vital de l'écrire, de la dire. Pour pouvoir vivre, gagner sa vie, et avoir encore le loisir d'écrire dans un monde de chômage et de rythmes de travail de plus en plus insoutenable, elle s'est mise à manger, à engraisser, pour ensuite vendre son surplus de graisse à l'industrie cosmétique. Gagner sa vie ainsi : manger comme une ogresse pendant 6 mois, être ‘dégraissée’, puis recommencer à manger pendant les 6 mois suivant.

Mais ce soir, -le soir où Violette s'adresse à Calvin-, on comprend qu'elle a décidé d'arrêter définitivement de manger.»



DÉGRAISSÉE est le 6e volet des "Révolutions Passives", un cycle de 7 pièces de théâtre traitant d'un symptôme de notre société. Cette fois-ci : la boulimie/anorexie...



extrait du texte :

VIOLETTE :
Calvin.
j’ai tellement que j’ai oublié de.
j’ai tellement mangé.
que j’ai oublié d’aimer.
j’y pensais plus.
que j’ai oublié de toucher.
je sentais plus le.
la.
tes.
sur mes.
même à toi j’ai presque plus pensé.
longtemps après que t’es parti.
et j’y ai repensé après.
pendant ma graisse.
de toucher à.
d’être.
enfin j’ai repensé.
c’est dans ma drogue dans.
mon sucre et ma graisse.
ma drogue.
au fond de mon cerveau qu’aimait que ça.
que je hais.
que manger c’était d’l’amour.
mieux que l’amour.
pour.
et la graisse que je mangeais pour faire de la graisse.
de la graisse humaine.
dans le sucre et la graisse.
de l’amour.

(arrêt. )

et j’aimais la poémzie.
c’était vital.
comme une fleur ses pétales.



(dossier téléchargeable en bas de la page)
Dénébuler

spectacle en production, texte lauréat du CNT (2015), création prévue fin 2017
Ċ
compagnie en déliaison,
20 sept. 2016 à 21:19
Ċ
compagnie en déliaison,
20 sept. 2016 à 21:20
Comments